14/06/2021 17:52
Deux petits rhinocéros de Java ont été repérés dans un parc national d'Indonésie, alors que les naissances sont devenues rares chez ce mammifère qui est l'un des plus menacés au monde.
>>Une femelle rhinocéros blanc arrivée au Japon pour trouver l'amour
>>Remise à l'Afrique du Sud des cornes de rhinocéros saisies

Luther (gauche), jeune rhinocéros de Java récemment découvert. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Les deux jeunes  rhinocéros, qui auraient entre trois mois et un an, ont été filmés en mars par des caméras dissimulées dans le Parc national d'Ujung Kulon, a indiqué le ministère indonésien de l'Environnement.

Ce parc de 5.100 ha, à l'extrême ouest de l'île indonésienne de Java, est le dernier habitat sauvage de l'espèce.

"Notre équipe de surveillance des rhinocéros a obtenu l'image à partir des 150 caméras dissimulées dans la péninsule d'Ujung Kulon", a expliqué  Anggono, le directeur des parcs nationaux d'Indonésie.

"Cette année, deux petits ont été repérés par les caméras, et l'an dernier deux autres avaient aussi été filmés", a indiqué le responsable qui comme de nombreux Indonésiens ne porte qu'un nom.

Après des années de déclin, la population totale de l'espèce est estimée à 73 individus.

Le rhinocéros de Java a une corne et de larges plis de peau faisant penser à une armure.

Ces rhinocéros se comptaient autrefois par milliers à travers toute l'Asie du Sud-Est jusque l'Inde et la Chine, mais ils ont été décimés par le braconnage et l'invasion de leurs zones de peuplement par les êtres humains.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Un symbole de Hanoï sous le ciel du Sud Qui dit chùa Môt Côt (pagode au pilier unique) dit Hanoï. Néanmoins, il en existe à Hô Chi Minh-Ville une autre, de même forme et de même taille. Un témoin de l’attachement des gens du Sud envers la capitale millénaire.