11/10/2017 16:49
Deux navires de la Marine royale australienne - le porte-hélicoptère d’assaut Adelaide et la frégate australienne HMAS Darwin - ont jeté l’ancre mardi 10 octobre à Manille, aux Philippines, pour une visite de cinq jours dans ce pays.
>>Un navire de la Marine royale australienne à Dà Nang
>>Un navire de la Marine royale australienne au port de Cam Ranh
>>Un navire de la Marine royale australienne au port de Hô Chi Minh-Ville

Réception de deux navires de la Marine royale australienne, le 10 octobre à Manille, aux Philippines.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Des officiers de la Marine philippine et l'ambassadeur d'Australie aux Philippines, Mme Amanda Gorley, ont accueilli les membres d'équipage de ces deux navires qui font partie d'un groupe de navires australiens participant à une série d'exercices militaires en Indo-Pacifique, nommés "Indo-Pacific Endeavour 2017".

Le capitaine Jonathan Earley a déclaré que cette visite visait à ​illustrer l'engagement de l'Australie à soutenir la sécurité et la stabilité de la région. Selon lui, des exercices planifiés avec les forces armées philippines à Manille et dans l'ouest de la baie de Subic se concentreront sur l'aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe.

L'ambassadeur australien, Amanda Gorley, a déclaré que la visite de ces deux navires était un symbole des liens de défense étroits entre l'Australie et les Philippines. À travers des activités communes dans le cadre de la visite, les deux pays peuvent travailler ensemble pour poursuivre l'objectif commun d'assurer la sécurité maritime et la stabilité régionale.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.