06/02/2020 16:13
Le 5 février, à Hô Chi Minh-Ville, l'hôpital Thông Nhât a organisé un exercice d’intervention en cas d’urgence concernant deux situations liées à une infection respiratoire aiguë causée par une nouvelle souche du virus Corona (nCoV). Par conséquent, une procédure d'urgence et une zone de quarantaine ont été mises en place dans les hôpitaux afin de garantir la prise en charge des patients infectés.
>>La Fondation Gates annonce 100 millions d'USD pour la lutte contre le coronavirus
>>Point presse du gouvernement sur le nCoV
>>Coronavirus: quel impact sur la croissance du Vietnam ?

Un patient suspect suit une batterie d’examens par le médecin de Thông Nhât.

La première situation concerne un appel à l'hôpital concernant la venue d’un patient en provenance de Guangzhou (Chine), soupçonné d'être infecté par le virus Corona. Selon le plan, dans les 10 minutes, l'équipe d'intervention doit agir rapidement : se munir de vêtements de protection et disposer des équipements d’urgence pour déplacer et traiter le patient.

Le deuxième scénario est un patient qui présente les symptômes suivants : de la fièvre, des quintes de toux, de la fatigue et des facteurs épidémiologiques… Après le diagnostic, le patient doit être isolé temporairement. Ensuite, les médecins urgentistes de Thông Nhât suivent la procédure de prévention et d’intervention : porter des vêtements de protection, examiner et prélever des échantillons sur le patient. Parallèlement, on réalise aussi des examens aux rayons X, ainsi que le nettoyage de surfaces sur les lieux où le patient se déplace.

Pour ces exercices, 6 départements sont mobilisés à respecter les procédures d'urgence. Ces derniers sont le département des infections, celui de réanimation intensive - anti chimique, celui respiratoire ainsi que les deux cliniques A et B. Cependant, selon le professeur agrégé Lê Dinh Thanh, directeur de l'hôpital de Thông Nhât, en cas d’une augmentation accrue du nombre de patients, l'hôpital mobilisera 2 équipes d'intervention d'urgence supplémentaires, 3 équipes de prévention et d'intervention des catastrophes et d'autres unités. En outre, les agents de santé qui seront mobilisés ne présenteront pas de maladies chroniques, ne seront pas enceintes ou jeunes mamans allaitantes.

À la suite de ces exercices d’urgence, M. Thanh a exigé à tous les médecins et infirmiers de l'hôpital de Thông Nhât de se tenir toujours prêts et respecter  scrupuleusement les consignes dans l'accueil de patients atteints du virus Corona.

Texte et photo : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.