22/08/2020 21:11
La police de la province de Phu Yên (Centre) a annoncé le 22 août le lancement de poursuites judiciaires et la détention provisoire de deux résidents locaux afin d'enquêter sur leurs actes subversifs.
>>Trois hommes condamnés à la prison ferme pour propagande contre l'État
>>Verdict inchangé pour Trân Thi Nga pour propagande contre l’État

Pham Hô (gauche) écoute un policier lire le mandat de détention.
Photo : CAND/CVN

Il s'agit notamment de Pham Hô, un homme de 71 ans du quartier Hoà Vinh de la ville de Dông Hoà, qui est accusé d'avoir "tenté de renverser l'administration populaire" en vertu de la clause 2 de l'article 109 du Code pénal de 2015.

L'autre est Trân Thi Tuyêt Diêu, une femme de 32 ans de la commune de Hoa Tan Tay du district de Tây Hoa, qui fait face à l'accusation de "faire, stocker, distribuer et diffuser des informations, des documents et des objets au droit de saboter l'État du République socialiste du Vietnam" en vertu de la clause 1 de l'article 117 du Code pénal de 2015.

L'enquête initiale a révélé que Pham Hô avait ouvert un compte Facebook pour se connecter avec certains membres du soi-disant "Chinh phu quôc gia Viet Nam lâm thoi" (gouvernement national provisoire du Vietnam), une organisation réactionnaire dirigée par Dào Minh Quân.

Hô a écrit des poèmes et des articles faisant l'éloge de cette organisation et les a publiés sur sa page Facebook personnelle. Il a également appelé les autres à soutenir l'organisation.

De fin 2019 à mars 2020, certains membres de cette organisation ont envoyé à Hô deux téléphones portables pour rester en contact et six copies de la soi-disant "Constitution de la Troisième République du Vietnam" afin qu'il puisse lire et prendre part à la discussion de l'organisation. Fouillant sa maison, la police a saisi un certain nombre de documents réactionnaires.

Quant à Trân Thi Tuyêt Diêu, de fin 2017 à mai 2020, elle aurait utilisé différents comptes sur les réseaux sociaux pour publier des centaines d'articles, d'images et de clips vidéo louant et prônant des militants anti-Parti et anti-étatiques ; offensant et dénigrant les leaders ; déformant les lignes directrices, les politiques et les lois de l'État et du Parti ainsi que l'histoire de la révolution vietnamienne ; diffamant l'administration populaire et incitant au plan d'activités pour renverser l'administration ; et pour diffuser de fausses informations sur les forces de l'ordre. 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

La Journée mondiale du tourisme au Vietnam L’Administration nationale du tourisme du Vietnam a récemment envoyé une dépêche officielle aux Services de la culture, des sports et du tourisme ainsi qu’à d’autres Services du tourisme à travers le pays pour répondre à la Journée mondiale du tourisme (27 septembre).