22/07/2016 11:51
En juillet, la Compagnie générale des transports de Hanoi (Transerco) achèvera l’installation du wifi gratuit à bord de 200 premiers bus.
>>Une ligne de bus 100% confort relie la gare de Hanoi à l’aéroport de Nôi Bài
>>Les premiers taxis vietnamiens munis du Wifi gratuit
>>Bac Ninh : environ 10 milliards de dôngs pour la couverture wifi

Deux cents bus de Hanoi seront équipés du wifi ce mois de juillet.
Photo : Huy Hùng/ VNA/CVN

Les nouveaux bus (ligne 86) reliant la gare de Hanoi à l’aéroport de Nôi Bài sont déjà équipés.

D’ici à la fin de ce mois-ci, la Compagnie générale va expérimenter ce service sur les bus N°11 - du parc Thông Nhât à l’Université d’agronomie à Gia Lâm, et N°12 du parc Nghia Dô à Dai Ang.

Vers une nouvelle image

En avril, Transerco a inauguré une ligne de bus reliant la gare de Hanoi aux aérogares T1 et T2 de Nôi Bài. Des bus neufs, avec un service de qualité supérieure et un billet de 30.000 dôngs.

Les arrêts sont limités à huit endroits, ce qui permet de gagner du temps sur le trajet de 30 km entre Hanoi et Nôi Bài. Partis de la gare de Hanoi, ces bus passent, entre autres, par les rues Trân Hung Dao, Ly Thuong Kiêt, le lac Hoàn Kiêm, Âu Co... Le trajet dure entre 50 et 55 minutes.

Ces bus spacieux sont capables d’accueillir 60 à 80 personnes. Ils ont aussi des sièges spéciaux pour les femmes enceintes, personnes âgées, enfants et handicapés.

Au 3e trimestre, Transerco déploiera certains projets pour changer l’image des bus de la capitale : changement de logo voire de couleur sur certaines lignes principales, bus fonctionnant à l’énergie propre.

Hoàng Phuong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.