30/09/2019 23:44
La Commission du contrôle du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) a demandé au Bureau politique et au CC du PCV d’expulser deux anciens hauts fonctionnaires du PCV, a annoncé la commission lundi 30 septembre.
3q3qt555555>>Affaire AVG: la police demande de mettre en examen 14 personnes
>>Cinq autres responsables de Mobifone poursuivis pour corruption
>>Arrestation de l'ancien PDG de la Compagnie par actions Audio Visual Global (AVG)

Nguyên Bac Son (gauche) et Truong Minh Tuân. Photo : TVB/CVN

Il s’agit de Nguyên Bac Son, ancien membre du Comité central (CC)  du Parti communiste du Vietnam (10e exercice) et ancien vice-président de la Commission de l’information et de l’éducation du CC du Parti communiste du Vietnam (PCV) ; et Truong Minh Tuân, membre CC du PCV (12e exercice), vice-président de la Commission de l’information et de l’éducation du CC du PCV et ancien secrétaire du Comité chargé des affaires du Parti et ancien ministre de l’Information et de la Communication.

La Commission du contrôle du CC du PCV a présenté ces propositions lors de sa 39e réunion, qui s’est tenue à Hanoï du 25 au 27 septembre.

Nguyên Bac Son et Truong Minh Tuân avaient tous deux été poursuivis et détenus pour avoir enquêté sur leurs rôles dans l'affaire de la société de télécommunications MobiFone, qui avait acheté 95% du capital d’Audio Global JSC (AVG).

Au cours de la réunion, la Commission du contrôle du CC du PCV a également examiné les violations de la Permanence du Comité du Parti du Groupe national du pétrole du Vietnam (Petrolimex).

Il a conclu que la Permanence du Comité du Parti du Petrolimex avait fait preuve d'un manque de responsabilité et avait relâché son leadership, sa supervision et son inspection, laissant ainsi le groupe violer les règlements du Parti et les lois de l'État sur le travail du personnel, la gestion et l'utilisation du capital et des actifs, les activités pétrolières, l'actionnarisation, la restructuration et le désinvestissement en capital de l’État et la mise en œuvre de certains projets de construction, entraînant de graves conséquences ainsi que d’énormes pertes en argent et en biens pour l’État.

Bùi Ngoc Bao, ancien membre de la Permanence du Comité du Parti du bloc des entreprises publiques du ressort central, ancien secrétaire du Comité du Parti du Petrolimex, ancien président du Conseil d'administration du Petrolimex et ancien directeur général du Petrolimex, porte la responsabilité principale des infractions de la Permanence du Comité du Parti du Petrolimex.

La commission a également défini la responsabilité des autres représentants du Petrolimex pour les violations et actes répréhensibles susmentionnés.

De telles violations ont affecté négativement le prestige de l'organisation du Parti et du Petrolimex, a ajouté la commission, soulignant que les responsables devaient faire l'objet de mesures disciplinaires.

La Commission du contrôle du CC du PCV a examiné des mesures disciplinaires et a proposé au Secrétariat du CC de décider des mesures disciplinaires à l'encontre de la Permanence du Comité du Parti de la province côtière centrale de Khanh Hoà pour les mandats de 2010-2015 et 2015-2020, du Comité chargé des affaires du Parti du Comité populaire provincial pour les mandats 2011-2016 et 2016-2021 et certains fonctionnaires provinciaux.

Il a également proposé que le Secrétariat du CC du PCV impose des mesures disciplinaires à des fonctionnaires des provinces montagneuses du Nord, Hoà Binh et Hà Giang, pour les infractions commises lors de l’organisation des examens nationaux du lycée en 2018.

La Commission du contrôle du CC du PCV a décidé d’expulser du Parti, Truong Quy Duong, ancien directeur de l’Hôpital général de Hoà Binh, en raison de son manquement de responsabilité, ce qui aurait eu de graves conséquences lors d’un incident médical mortel à cet hôpital en 2017.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.