01/06/2018 21:41
L'agence de notation financière Standard and Poor's (S&P) a abaissé vendredi 1er juin d'un cran, à BBB+, la note de la dette à long terme de la plus grande banque allemande, pour qui les ennuis s'accumulent.
>>Deutsche Bank admet un virement erroné de 28 milliards d'euros
>>La Deutsche Bank fournit un crédit de 100 millions de dollars à FE Credit

L'agence de notation financière Standard and Poor's (S&P) a abaissé le 1er juin d'un cran, à BBB+, la note de la dette à long terme de Deutsche Bank.
Photo: AFP/VNA/CVN

Malgré un vaste plan de restructuration, qui prévoit plus de 7.000 suppressions de postes et une réduction de son activité sur les marchés des capitaux, S&P pointe "des risques d'exécution considérables pour la nouvelle stratégie du groupe sur fond d'un marché défavorable". L'annonce de S&P s'ajoute à une liste de plusieurs coups durs récents pour le nouveau Pdg Christian Sewing, qui essaie de relancer la banque, via une cure d'austérité et un recentrage sur l'Europe.

La Federal Deposit Insurance Commission (FDIC), l'organisme américain de garantie des dépôts bancaires, un des principaux régulateurs financiers, a ajouté Deutsche Bank dans la liste des banques dont les vulnérabilités menacent leur survie, avait indiqué jeudi 31 mai une source proche du dossier. La Réserve fédérale (Fed) a de son côté rangé Deutsche Bank dans la catégorie des institutions "en difficulté", avait rapporté jeudi 31 mai le Wall Street Journal, une sanction rare aux conséquences lourdes.

Concrètement, Deutsche Bank doit désormais consulter la Fed pour des décisions stratégiques comme le recrutement et le licenciement de hauts cadres. Standard & Poors a toutefois retiré la surveillance négative annoncée le 12 avril. "La perspective stable (de la notation) reflète notre opinion que les dirigeants de la Banque exécuteront sincèrement leur stratégie pour s'approcher des objectifs financiers de 2019 et atteindre ainsi ses objectifs à long terme d'un modèle économique plus stable et fonctionnel", précise S&P.

Jeudi 31 mai, le titre Deutsche Bank avait terminé à son plus bas niveau historique à la Bourse de Francfort, en plongeant de 7,15% à 9,07 euros, dans un marché en recul de 1,40%. Deutsche Bank a enregistré trois exercices déficitaires d'affilée, dont une perte nette de 735 millions d'euros et une baisse de 12% du chiffre d'affaires en 2017. Si l'agence de notation Moody's a confirmé récemment la note de solvabilité financière de Deutsche Bank, elle a averti qu'elle envisageait de l'abaisser à moyen terme.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.