19/05/2018 15:55
Cuba a commencé à observer samedi 19 mai un deuil national de deux jours, au lendemain de l'accident d'un avion de ligne qui a fait 107 morts et trois blessés dans un état critique, dans des circonstances qui restent à élucider.
>>Russie: un hélicoptère s'écrase dans l'Extrême Orient, six morts
>>Crash d’avion : un givrage des systèmes avioniques
>>Crash de l'avion du patron de Total : phase finale du procès

Les secours sur le site du crash de l'avion de la compagnie cubaine Cubana de Aviacion, le 18 mai 2018.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le Boeing 737-200 s'est écrasé sur une zone non habitée à la mi-journée, alors qu'il venait de décoller de La Havane pour Holguin (Est de Cuba), avec 110 personnes à bord: 104 passagers, majoritairement cubains selon les médias d'Etat, et six membres d'équipage mexicains. L'accident n'a laissé que trois survivants "dans un état critique", selon les autorités.

Les informations ont été divulguées au compte-gouttes au fil de la journée de vendredi, mais on ignorait encore samedi 19 mai ce qui a pu provoquer la chute de l'avion, survenue peu après son décollage au moment où il engageait un virage. Les autorités n'ont pas précisé si les boîtes noires avaient été retrouvées.

Une conférence de presse prévue à l'aéroport samedi 19 mai à 15h00 locales (19h00 GMT) pourrait apporter quelques éclaircissements.

"Nous allons lancer toutes les investigations pertinentes et nous communiquerons les informations à la population dès que nous les obtiendrons", a déclaré vendredi le nouveau président cubain Miguel Diaz-Canel, qui a succédé à Raul Castro voici un mois.

Ce dernier, tout juste opéré d'une hernie à l'âge de 86 ans, a donné des instructions et transmis "ses condoléances aux familles des victimes de la catastrophe".

La direction générale de l'aéronautique civile mexicaine a annoncé l'envoi d'une équipe de spécialistes pour aider les autorités cubaines dans l'enquête.

L'avion était loué par la compagnie publique cubaine Cubana de Aviacion au Mexicain Global Air, également connu sous le nom de Aerolineas Damojh, selon une formule de "wet lease" qui prévoit une location avec équipage complet, en l’occurrence deux pilotes, trois hôtesses et un technicien.

Fabriqué en 1979 selon le gouvernement mexicain, l'appareil avait passé sa dernière révision en novembre 2017.

"Je rentrais chez moi et j'ai vu l'avion, j'ai vu que le pilote manoeuvrait vers la droite, il a perdu de la hauteur et a plongé", a expliqué Yasniel Diaz, un témoin.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

La poétique plage de Sâm Son à Thanh Hoa Sâm Son est l’une des plages les plus belles et les plus fréquentées du Vietnam. Située à 164 km de Hanoï, dans la ville éponyme de la province de Thanh Hoa (Centre), elle s’affirme comme un haut lieu du tourisme balnéaire.