09/03/2019 14:40
À 75 km de Hanoï, Hoà Binh (Nord) est un lieu prisé des touristes. Voici les sites à découvrir absolument ce printemps: la centrale hydroélectrique de Hoà Binh, le col de Da Trang et le village de Lac.
>>Séjour de rêve au Mai Châu HideAway Resort
>>Réveiller les potentiels touristiques de Lung Van à Hoà Binh

 
Au col de Da Trang. 

Centrale hydroélectrique de Hoà Binh

Premier arrêt à la centrale hydroélectrique de Hoà Binh. Ici, les visiteurs peuvent admirer la statue du Président Hô Chi Minh, haute de 18 m, située sur une colline de granit, et la maison traditionnelle de M. Tuong, où une lettre du siècle dernier est conservée, témoignage, pour la jeune génération, des experts soviétiques et citoyens vietnamiens qui ont sacrifié leur vie sur ce chantier.

Actuellement, la route la plus rapide pour aller à Hoà Binh est l’autoroute Hoà Lac - Hoà Binh. Cette dernière fait gagner 20 km par rapport à la Nationale 6. Comme la vitesse maximale est de 80 km/h, les visiteurs peuvent économiser une heure de déplacement.

Le meilleur moment pour visiter cette centrale est la saison des pluies. Toutefois, si les voyageurs y viennent au printemps, ils trouveront de nombreuses activités à faire en famille. Le prix du billet pour la visite, en dehors du barrage hydroélectrique, est de 20.000 dôngs/personne et 50.000 dôngs pour la visite de l’ensemble de la centrale.

Col de Da Trang

Le col de Da Trang est un des arrêts les plus réputés avant de se rendre à Mai Châu (province de Hoà Binh) ou Môc Châu (province de Son La, Nord). Depuis la centrale hydroélectrique de Hoà Binh, les visiteurs continuent sur la Nationale 6 et atteignent Da Trang après 47 km de route sinueuse. 

La particularité du col de Da Trang est la couleur blanche de la pierre à cause des affleurements calcaires. Il s’agit d’une halte à ne pas manquer avant d’arriver à Mai Châu ou Môc Châu. Les touristes peuvent, à loisir, utiliser les "flycam" pour prendre des photos du panorama.

Outre sa beauté grandiose, les amateurs de phuot ("vadrouille" ou "bourlingue" en français) s’intéressent à un petit marché sur ce col. Ce sont de petites auberges vendant de spécialités locales. Les voyageurs peuvent s’y reposer de 15 à 30 minutes afin de déguster com lam (riz gluant cuit dans un bambou), maïs grillé, thé chaud, admirer les orchidées sauvages ou profiter de la fraîcheur de cette région montagneuse.

Village de Lac

Une danse traditionnelle des Thai présentée au public au village de Lac, au col de Da Trang. 

Situé dans le district de Mai Châu, le village de Lac est très apprécié des touristes curieux de découvrir la vie culturelle originale de l’ethnie Thai dans les hautes terres. Ils peuvent s’immerger dans la tranquillité et le calme de la campagne. C’est une petite vallée entourée de montagnes verdoyantes et parsemées de lacs, de rivières, de rizières, de bambous et de maisons sur pilotis nichées dans les montagnes des Thai. Sur la colline, on trouve des cerisiers en fleur et des pruniers.

Avant de visiter les boutiques de souvenirs qui présentent des spécialités locales, les visiteurs louent un vélo pour faire un tour du village. Pendant la ballade, ils peuvent admirer les paysages paisibles, et oublier les soucis de la vie quotidienne. Au contact des populations locales, les voyageurs pourront mieux comprendre leur identité culturelle. Ce sont des choses qu’on ne peut pas saisir en se documentant uniquement dans les livres ou sur Internet. En plus, les habitants locaux sont très amicaux et ouverts.

Une fois la nuit tombée, de nombreuses activités artistiques attrayantes sont organisées. Les cours de danses et les chants traditionnels de l’ethnie Thai font fortes impressions auprès des voyageurs. En effet, ces derniers sont toujours enchantés de chanter et de danser avec les autochtones. Et ils ne peuvent pas venir au village de Lac sans tenter de jouer au nhay sap (jeu folklorique avec des barres en bois) qui est toujours très animé.

Déguster un com lam, siroter un ruou cân (alcool de riz siroté avec une tige de bambou creuse) et regarder les spectacles de danses traditionnelles des jeunes filles sont une expérience inoubliable à vivre au moins une fois. Les touristes pourront aussi faire du camping s’ils aiment dormir en plein air, à "la fraîche", ou choisir de séjourner en homestay (chez l’habitant), voire dans de beaux hôtels à prix raisonnables.

Le meilleur moyen pour découvrir pleinement la culture locale est, sans conteste, de passer la nuit chez l’habitant. Entre repas conviviaux arrosés à l’alcool de riz traditionnel et spectacles de danses, les visiteurs vivront sans aucun doute un moment unique et magique.

Texte et photos: Mai Huong - Thu Ky/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.