10/04/2020 10:00
Deux étudiants vietnamiens en Finlande manifestant un intérêt pour les questions de mode et d’environnement ont gagné un succès improbable avec leurs sneakers (chaussures de sport) spéciales fabriquées à partir de marc de café recyclé et de déchets plastiques.
>>Six Vietnamiens dans la liste "30 Under 30 Asia" 2020
>>Le forum VNOI, berceau des passionnés d’informatique

Les deux jeunes vietnamiens Trân Bao Khanh (gauche) et Chu Hoàng Son. 
Photo : JESSE/CVN

Trân Bao Khanh, 27 ans, et Chu Hoàng Son, 23 ans, ont récemment été nommés dans la liste des 30 personnalités en Europe de moins de 30 ans ("30 under 30") de l’année 2020 du magazine Forbes.

La liste est organisée en dix domaines différents, chacun  comprenant 30 représentants.  Celle de cette année voir la présence de ces deux jeunes hommes  vietnamiens dans la catégorie ''entreprises sociales''. Ils ont fondé Rens Original, une entreprise produisant des baskets à partir de marc de café et de déchets plastiques.

Trân Bao Khanh est né en 1992 à Hô Chi Minh-Ville et est allé en Finlande pour étudier le commerce international et la logistique à l'âge de 19 ans. Chu Hoàng Son est né en 1996 et étudie le système d'information en Finlande depuis 2014.

Selon Fobes, cette société basée à Helsinki a vendu leurs produits dans plus de 100 pays (https://www.forbes.com/profile/rens-original/#7bb69de59d88).

Leurs baskets  sont   présentées sur la plateforme de Kickstarter (Kickstarter est une entreprise américaine de financement participatif créée en 2009, qui permet aux internautes de financer des projets encore au stade d'idée), avec plus d'un demi-million d'USD de plus de 5000 clients de 107 pays. Il s'agit du phénomène de financement participatif le plus réussi en Europe du Nord.

L'objectif de Rens Original est de créer une marque de mode pour les jeunes du monde entier avec un design jeune et unique respectant l'environnement et les valeurs de durabilité, et ce avec des prix raisonnables.

Une paire de chaussures Rens nécessite 300 grammes de café et six bouteilles de plastique.

M. Son a partagé que le café avait des propriétés antibactériennes, aussi les chaussures ne sentent-elles pas mauvais même les journées d'été très chaudes.

M. Khanh a également déclaré que le café rend les chaussures plus brillantes, les microfibres font sécher les chaussures plus rapidement et, en particulier, elles gardent leur imperméabilité toute leur vie.

Les jeunes ont également déclaré qu'à l'avenir, ils ouvriront des centres de recherche et développement au Vietnam pour contribuer à l'amélioration des technologies de production et de recyclage.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Délivrance de l’e-visa aux citoyens de 80 pays Le gouvernement vietnamien a promulgué la Résolution N°79 modifiant la liste des pays dont les citoyens sont admissibles à une demande du visa électronique et celle des points de passage aux frontières autorisant l’application de ce type de visa.