11/09/2019 17:49
Des vétérans australiens de la guerre du Vietnam ont remis mardi 10 septembre au Vietnam des informations pour aider ce pays à localiser les restes d’environ 200.000 soldats vietnamiens toujours classés comme disparus au combat.

>>Collecte de souvenirs et de documents d'anciens combattants vietnamiens et américains
 

Bob Hall, vétéran de la guerre du Vietnam et chercheur à l’Université de New South Wales. Photo: VNA/CVN


Lors d’une cérémonie avec une délégation vietnamienne à Canberra, un groupe de vétérans australiens a partagé une base de données comprenant des références de cartes montrant où 3.800 Vietnamiens auraient été enterrés après des combats avec les forces australiennes et néo-zélandaises.

"Fondamentalement, c’était la bonne chose à faire", a déclaré le chef du groupe, Bob Hall, vétéran de la guerre du Vietnam et chercheur à l’Université de New South Wales qui a dirigé le projet.

Bob Hall a fait savoir que ses recherches - soutenues par l’Australian Defence Force (ADF) - ont révélé des données sur chaque combat impliquant des soldats australiens et néo-zélandais dans leur zone d’opérations dans l’ancienne province de Phuoc Tuy (la majeure partie de l’actuelle province de Bà Ria-Vung Tàu et de l’archipel de Truong Sa/Spratleys).

La base de données a été bien accueillie par la délégation vietnamienne. "Les familles de ces soldats recherchent des informations sur le destin de leurs chers proches", a indiqué le général de brigade, Trân Quôc Dung, chef du Département des politiques du Département général de la politique de l’Armée populaire du Vietnam.

Le projet "a contribué de manière significative à la promotion des relations entre les deux pays en général et des relations de défense entre le Vietnam et l’Australie en particulier", a-t-il déclaré.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.