15/09/2019 11:44
Lors des 30es Jeux d’Asie du Sud-Est qui se tiendront aux Philippines en fin d’année, le Vietnam sera présent pour la première fois dans les épreuves de triathlon. Une équipe de triathlètes majoritairement amateurs et soutenus par des fonds privés.
>>Résultats du triathlon Techcombank IRONMAN 70.3 Asia-Pacific Championship
>>Dà Nang accueillera le triathlon "IRONMAN 70.3 Asia-Pacific Championship"

Le triathlon comprend trois épreuves d’endurance enchaînées: natation, cyclisme et course à pied.
Photo : CTV/CVN

Les Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 30) auront lieu du 30 novembre au 10 décembre 2019 aux Philippines. Bien que le triathlon - trois activités pour une seule épreuve : nage, vélo et course - fasse partie du programme de ce rendez-vous sportif, aucun triathlète vietnamien n’y participait jusqu’alors. En effet, il y a une dizaine d’années, cette discipline était encore étrangère au Vietnam.

À la conquête de la jeune génération

"Au fil des compétitions organisées dans le pays ces cinq dernières années, le triathlon a peu à peu conquis le cœur des jeunes vietnamiens. On l’a remarqué avec notamment les participants du tournoi Ironman 70.3 de Dà Nang qui sont vingt fois plus nombreux qu’en 2014", se réjouit Trân Duc Phân, chef adjoint du Département général de l’éducation physique et des sports et chef de la délégation sportive vietnamienne aux SEA Games 30.

Face à cette situation, son département a demandé aux responsables de la discipline de sélectionner et former une équipe de triathlon en vue de ces jeux. "Toutes les dépenses de l’équipe sont financées par des fonds privés. C’est sur la base des performances lors des compétitions nationale et internationale que nous choisirons les sportifs les plus prometteurs", souligne Trân Duc Phân.

Selon les prévisions, les triathlètes se mesureront les 1er et 2 décembre à Subic dans 1,5 km de nage, 40 km de vélo et 10 km de course à pied. Chaque nation a le droit d’y envoyer sept sportifs : deux en individuel homme, deux en individuel dame et trois en équipe.

Ces cinq dernières années, le nombre de triathlètes vietnamiens a nettement augmenté.
Photo : VNA/CVN

"Nous sommes parvenus à choisir les meilleurs éléments. Dans l’optique d’acquérir davantage d’expériences et de préparer les SEA Games 30, ces athlètes ont participé au tournoi Trifactor Asian Championship Series 2019 organisé en juillet dernier à Singapour", déclare Duong Duc Thuy, chef de la discipline d’athlétisme au Département général de l’éducation physique et des sports.

Beaucoup d’espoirs reposent sur les épaules des triathlètes homme Cao Ngoc Hà, Lê Hoàng Vu, Nguyên Tuân Anh, Nguyên Tùng, Lâm Pham, Pham Minh Quang, ainsi que chez les femmes avec Pham Thuy Vi, Nguyên Gia Huê, Nguyên Thi Kim Tuyên, Nguyên Thi Thu Trang et Lê Phuong Vy.

Une plongée dans le milieu professionnel

"Parmi nos triathlètes, certains ont des postes à responsabilité dans de grandes entreprises. Devenir membre de la sélection nationale pour les SEA Games 30 est une véritable  fierté pour eux et leurs entreprises. Un évènement sportif qui contribue au rayonnement du pays", estime Duong Duc Thuy.

La plupart de ces Vietnamiens sont amateurs mais certains bénéficient déjà d’une popularité. C’est le cas de Cao Ngoc Hà, qui compte de nombreux fans à travers le pays.

Cao Ngoc Hà, 37 ans, est responsable d’une grande entreprise à Hanoï. Avant de commencer le triathlon, il avait fait parler de lui lors du marathon des montagnes du Vietnam 2017 (Vietnam Mountain Marathon, VMM 2017) organisé à Sa Pa dans la province montagneuse de Lào Cai (Nord). Il avait remporté le deuxième prix à l’épreuve du 100 km. Il s’était également classé dans le Top 10 de l’Asia Trail Master Ranking en 2017.

En 2018, Cao Ngoc Hà a continué son ascension et a terminé à l’Ironman 70.3 de Dà Nang, avec un chrono de 4 heures et 45 min. Actuellement, il s’entraîne ardemment pour sa première participation aux Jeux d’Asie du Sud-Est.

Chez les dames, Pham Thúy Vi demeure le meilleur élément du Vietnam. Elle s’est faite remarquer lors de l’édition 2019 de l’Ironman 70.3 de Dà Nang, en terminant le parcours en 5 heures et 33 min. C’est suite à son premier titre de championne dans un tournoi junior de natation, qu’elle décida d’en faire son métier, enchaînant les titres de championne dans son pays. Après avoir pris sa retraite en natation en 2004,  elle devint entraîneuse de la sélection de Hô Chi Minh-Ville jusqu’en 2011. Depuis 2012, elle entraîne l’équipe singapourienne Swimfast et assiste aussi le coach de la sélection junior.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam Le Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam, réunissant 15 agences de voyage vietnamiennes et des partenaires russes, s’est ouvert lundi 21 octobre dans la ville russe.