18/01/2019 22:04
Après cinq mois en République de Corée, l’exposition "Les secrets océaniques des navires anciens" se tient du 18 janvier au 18 mai au Musée national de l’histoire du Vietnam, à Hanoï. Plus de 500 objets en céramique datant du XIIIe au XVIIIe siècles y sont présentés.

>>Le patrimoine maritime au cœur d’une coopération

L’exposition "Les secrets océaniques des navires anciens" attire de nombreux visiteurs.


Le Vietnam possède plus de 3.260 km de côtes. Ces 30 dernières années, de nombreuses épaves ont été fouillées au large du pays dont six sont l’objet d’études du Musée national de l’histoire du Vietnam: l’épave fouillée d’août 1998 à octobre 1999 au large de la province de Cà Mau (Sud), celle étudiée de 2001 à 2002 au large de la province de Binh Thuân (Centre), l’épave fouillée en juin 1990 au large de la province de Bà Ria-Vung Tàu, celle en 1991 au large de la province de Kiên Giang (Sud), l’épave fouillée de 1997 à 2000 à Cù Lao Chàm (au large de la Quang Nam, Centre) et celle en 2012 au large de la province de Quang Ngai (Centre).       
 
L’exposition "Les secrets océaniques des navires anciens", qui se tient du 18 janvier au 18 mai, est une bonne occasion de présenter aux visiteurs des objets retirés de ces épaves. Ces derniers ont été dévoilés de novembre 2017 à avril 2018 à Mokpo et Busan (République de Corée) via l’exposition "Objets en céramique découverts au large du Vietnam".

Une exposition séduisante
 

Quelques céramiques exposées.


Dans cette exposition tenue à Hanoï, plus de 500 objets en céramique datant du XIIIe au XVIIIe siècle sont présentés sur 600 m², selon quatre thèmes: La mer du Vietnam et le commerce maritime, les objets céramiques commerciaux du Vietnam, la Route de la soie maritime et les épaves fouillées au large du Vietnam. Ils viennent de la collection du Musée national de l’histoire du Vietnam (MNHV).     

"Notre musée est l’unique du pays menant de l’archéologie sous-marine. Depuis plus de dix ans, nous coopérons avec l'Institut national de recherche sur le patrimoine culturel maritime de la République de Corée dans la formation du personnel dans ce domaine. Dans l’avenir, nous ambitionnons d’établir un centre d’archéologie sous-marine", a informé Dr Nguyên Van Cuong, directeur du MNHV.   

D’après M. Cuong, la fouille de l’épave à Cù Lao Chàm, où plus de 240.000 objets en céramique viennent des fours de Chu Dâu (district de Nam Sach, province de Hai Duong au Nord), a montré la prospérité des potiers de Chu Dâu au XVe siècle.

À savoir que Chu Dâu fut le berceau de la céramique éponyme. La station archéologique de Chu Dâu a été découverte dans les années 1980. Les études scientifiques conclurent qu’il s’agissait d’un grande centre de fabrication de céramiques, raffinées en termes de techniques et de types d’objets. La plupart de ces objets, notamment du XVe au XVIe siècles, furent exportés.


Texte et photos: Quê Anh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La plus haute statue de Bouddha d'Asie du Sud-Est à Binh Phuoc Une gigantesque statue de Bouddha Gautama, qui fait 73 m de hauteur et a nécessité quatre ans de construction, a été inaugurée le 20 janvier à la pagode Phât Quôc Van Thành dans la province méridionale de Binh Phuoc.