24/02/2017 10:10
L’intégration internationale et, en particulier, l’adhésion du Vietnam à la Communauté économique de l’ASEAN dynamisent les besoins en ressources humaines, surtout dans l’industrie et les régions économiques majeures du pays.
>>Développer l’industrie environnementale
>>Industrie auxiliaire : rôle des petites et moyennes entreprises
>>Tableau de l’industrie vietnamienne en 2017

À l'intérieur d'une aciérie de la SARL VINA KYOEI dans la ZI de Phu My I, à la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud).
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), l’adhésion du Vietnam à la Communauté économique de l’ASEAN (AEC) pourrait créer dans le pays environ 6 millions d’emplois d’ici 2025.

Plusieurs organes internationaux spécialisés en ressources humaines estiment aussi que les besoins du pays en main-d’œuvre s’accentueront dans les secteurs de la production servant aux importations, notamment l’électronique et le textile-habillement.

Selon les prévisions, les tendances de création d’emplois concerneront en priorité les secteurs suivants : fabrication de composants économiques, start-up, envoi de main-d’œuvre à l'étranger, transfert de main-d’œuvre selon les besoins des localités, des zones économiques, du pays et de l’intégration.

La Stratégie nationale de développement de l’industrie d’ici 2025 et vision 2035 a défini trois branches économiques à développer en priorité que sont traitement et fabrication, électronique et télécommunications, nouvelles énergies et énergies renouvelables.

Forte demande en main-d’œuvre dans le Sud

La Région économique de pointe du Sud joue un rôle particulièrement important dans le développement socio-économique du pays. Elle est actuellement la seule zone qui a toutes les conditions pour développer l’industrie, les services et jouer le rôle de moteur du processus d’industrialisation et de modernisation du pays. Cette région développe fortement les industries suivantes : électronique, informatique, gaz et pétrole,  pétrochimie, services haut de gamme, services touristiques, financiers, bancaires et télécommunications.

La région Sud-Est mettra l’accent sur le développement des industries suivantes : mécanique, pétrole et gaz, pétrochimie, chimie, électronique, industrie auxiliaire et hautes technologies.

Le delta du Mékong est connu comme le «grenier à riz» du pays. Bien que l’agriculture, la sylviculture et l’aquaculture soient les piliers de son économie, le taux d’étudiants qui s’engagent dans ces filières demeure très faible. Aussi sera-t-il nécessaire pour régler cette lacune et répondre aux besoins de main-d’œuvre qualifiée de réfléchir à des politiques incitatives.

Huy Hoàng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.