18/09/2018 13:05
À côté de l’intensification de la coopération Vietnam - Japon, la vague des étudiants vietnamiens faisant des études au Japon se développe fortement. Une foi diplômés, ils décident d'y rester et obtiennent de nombreux succès dans leur carrière. Retraçant leur trajet, ils constatent que le bon développement des liens Vietnam - Japon favorise leur carrière au pays du Soleil Levant. Des exemples.
Le directeur de la compagnie de technologies de l’information (TI) NAL Japan, Nguyen Tuan Anh   travaille depuis 16 ans au Japon. Ce directeur a créé cette compagnie   fin  2014,  période où la relation économique bilatérale connaissait un bel essor, notamment dans le domaine des TI. En 4 ans, la compagnie NAL Japan a agrandi avec 6 compagnies membres et des bureaux de représentations dans deux grandes villes au Japon que sont Tokyo, Nagoya et trois grandes villes du Vietnam - Hanoi, Da Nang et Huê.


Mai Hoai Giang est aussi un bel exemple de Vietnamiens ayant des succès au Japon. Une fois diplômée de l’université Ritsumeikan Asia Pacific grâce à une bourse complète, cette femme a travaillé comme gestionnaire dans plusieurs groupes géants au Japon comme Uniqlo, Atago. Puis, elle a décidé de créer la compagnie Raroma avec la présentation de cyclos originaires de Huê, dans des destinations touristiques de premier rang au Japon. Cette femme d’affaires souhaite que Raroma devienne un pont reliant cultures, marchés et opportunités d’affaires entre les deux pays.

Ces succès de nombreux Vietnamiens au Japon comme Nguyên Tuân Anh et Mai Hoai Giang sont un moteur pour trois jeunes: Tran Thanh Thuy, Le Viet Gia Khanh et Ta Viet Phuong qui ont créé la compagnie Vietnamese Professionals in Japan (VPJ). La belle relation vietnamo-japonaise et la grande demande en main-d’œuvre du Japon constituent une bonne opportunité pour ces jeunes Vietnamiens de s’établir au Japon. VPJ relie les jeunes Vietnamiens au Japon pour des échanges dans le  travail et le développement de la carrière. Selon Ta Viet Phuong, un créateur de VPJ, la communauté des Vietnamiens au Japon compte près de 300.000 personnes. D’après lui, le seul développement des services et des produits pour les Vietnamiens au Japon constitue déjà un grand marché. En plus, dans le contexte où le Japon est en pénurie de main-d’œuvre, le gouvernement japonais a des politiques pour soutenir des étrangers menant des start-up au Japon.

VPJ organise périodiquement le forum Career Sharing pour inviter des Japonais ayant des succès au Japon à y partager leurs expériences et présenter des opportunités de développement de la carrière à des Vietnamiens au Japon. Après deux éditions, Career Sharing de VPJ est très attendu par les jeunes Vietnamiens et est soutenu par l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO). Cet événement est considéré comme les premiers pas de VPJ pour élaborer un label des ressources humaines vietnamiennes de qualité au Japon.

Selon le vice-président de l’Université Ritsumeikan Asia-Pacific, Kenji Yokoyama, le taux d'étudiants étrangers obtenant des résultats excellents s’élève à plus de 85%.

Dans le plan intitulé "Stratégie de rétablissement du Japon" publié en 2016, le gouvernement de ce pays a fixé l’objectif d'augmenter de 35% à 50% d'ici 2020 le taux de travailleurs étrangers qui sont des étudiants étrangers diplômés au Japon. Avec la vague d'étudiants vietnamiens faisant des études au Japon et l’intensification de la coopération multiforme Vietnam-Japon, les opportunités pour les Vietnamiens de devenir des "cols blancs" au Japon sont  de plus en plus ouvertes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.