31/03/2020 10:47
Les start-up vietnamiennes actives sur la plateforme d'apprentissage ELSA Speak recevront une enveloppe d'aide d'une valeur de 200.000 USD pour améliorer leurs compétences en anglais dans le cadre d'un accord de coopération.
>>Une start-up vietnamienne lève sept millions de dollars aux États-Unis
>>ELSA, création d’une Viêt kiêu pour parler l’anglais standard

Van Dinh Hông Vu, fondatrice d'ELSA. Photo : VNA/CVN

La firme, investie par Google, a signé lundi 30 mars l'accord avec le bureau du programme national de soutien à l'écosystème de startup innovant (projet 844), placé sous la tutelle du ministère des Sciences et  des Technologies, pour soutenir les entreprises pendant la pandémie de COVID-19.

ELSA, fondée dans la Silicon Valley par une Vietnamienne, a été mentionnée par Forbes dans la liste des quatre entreprises utilisant l'IA (intelligence artificielle) changeant le monde et s'est classée dans le top 5 des applications IA au niveau mondial, aux côtés de Microsoft Cortana et Google Allo.

Il fournit des solutions de reconnaissance vocale investies par Google. Dans le monde, seules certaines entreprises technologiques comme Microsoft, Google ou Apple disposent de ressources suffisantes pour posséder cette technologie.

ELSA s'attend à être le meilleur outil d'apprentissage de l'anglais et le plus facile à utiliser, surtout dans le contexte de propagation de l'épidémie de COVID-19, a fait savoir la fondatrice d'ELSA Van Dinh Hông Vu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.