20/08/2017 10:32
Ils avaient une vie aisée dans leur pays d’accueil. Cependant, ces Viêt kiêu (Vietnamiens de la diaspora) ont décidé de rentrer au Vietnam afin de porter les couleurs nationales aux SEA Games 29 en Malaisie. Rencontre avec un nageur et un joueur de basket-ball.
>>SEA Games 29 : la Malaisie souhaite accueillir 700.000 touristes étrangers
>>Cérémonie de lever de drapeau des pays participants aux SEA Games 29

Le nageur Paul Nguyên Lê vise le podium aux SEA Games 29.
Photo : CTV/CVN

Paul Nguyên Lê est un nageur «bourré de talent», comme le décrivent ses entraîneurs. Il est même considéré comme l’un des plus grands espoirs de médailles aux 29es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 29), qui se tiennent du 18 au 31 août en Malaisie.

Aux Championnats du Vietnam de natation organisés en octobre 2016 à Hanoï, sous le maillot de l’équipe d’An Giang (Sud), ce nageur de 25 ans a fait parler de lui en remportant à la surprise générale sept médailles d’or et deux d’argent au nez et à la barbe des meilleurs nageurs du pays comme Hoàng Quý Phuoc (de Dà Nang) et Trân Duy Khôi (Hô Chi Minh-Ville).

Mieux encore, grâce à des chronos de 55 sec 34’ et 25 sec 57’, Paul Nguyên Lê a battu deux records nationaux, respectivement en 100 m et 50 m dos hommes. Ses performances ont permis à la délégation d’An Giang de se hisser à la deuxième place du classement final, juste derrière celle de Hô Chi Minh-Ville.

Une passion, un destin croisé

En 2015, Paul Nguyên Lê avait participé aux Championnats du monde de natation à Kazan, en Russie, sous les couleurs du Vietnam. La même année, il s’était qualifié pour les Jeux olympiques 2016 de Rio (Brésil). Cependant, il avait manqué les SEA Games 28 pour des questions de formalités administratives. C’est pour quoi le fait d’être présent à cette 29e édition signifie beaucoup pour lui.

Paul Nguyên Lê est né et a grandi aux États-Unis, pays bien connu pour produire les meilleurs nageurs du monde. Ses parents sont tous deux d’origine vietnamienne. Diplômé de l’Université du Missouri, Paul Nguyên Lê est en train d’y faire un doctorat en économie internationale.

«J’adore à la fois la natation et l’économie, et je ne veux abandonner aucune de ces deux passions. Je suis déterminé à briller aux SEA Games 29», confie-t-il, des étoiles dans les yeux.

Sa mère, Nguyên Thi Tâm, ne cache pas son bonheur : «Nous souhaitons que notre fils contribue au succès du sport vietnamien. Nous aimons le Vietnam. Ce pays tient une place importante dans notre cœur».

Le destin de Paul Nguyên Lê a basculé après avoir croisé le chemin de la «fille en or» de la natation vietnamienne, Nguyên Thi Ánh Viên, qui a décroché huit médailles d’or pour autant de records des SEA Games 28 en 2015 à Singapour. En 2014, Paul avait participé à une compétition aux États-Unis dans laquelle la nageuse Ánh Viên concourait également. Après avoir observé ses performances, il a rencontré le coach Dang Anh Tuân et exprimé le souhait d’intégrer l’équipe vietnamienne. Comme Paul répondait aux critères de sélection, Dang Anh Tuân a décidé de l’aider à acquérir la nationalité vietnamienne.

«Paul est un sportif talentueux», partage Dang Anh Tuân. D’après lui, le jeune homme dispose d’une belle technique, d’une forte volonté et d’une assiduité rare chez un sportif. Ce n’est pour rien que la province d’An Giang a signé un contrat à long terme avec lui. «Il est promis à  une belle carrière s’il garde toujours son amour pour la natation ainsi qu’un niveau de performance élevé», souligne Dang Anh Tuân.

Fiers de représenter le Vietnam

Thanh Tâm est devenu un pilier du club Cantho Catfish.
Photo : CTV/CVN

Comme Paul Nguyên Lê, l’amour pour son pays d’origine est la raison qui a incité Dinh Thanh Tâm, 27 ans, à porter les couleurs du Vietnam.

Un jour, en 2016, Thanh Tâm a appris que le comité d’organisation du premier Championnat professionnel de basket-ball du Vietnam (VBA) se rendait aux États-Unis afin de sélectionner des joueurs d’origine vietnamienne pour participer aux compétitions dans le pays. Il n’a pas hésité une seconde pour déposer sa candidature. Grâce à ses dix ans d’expériences en tant que sportif semi-professionnel, Thanh Tâm a été admis au club vietnamien Cantho Catfish (Sud).

Le talent de Thanh Tâm et de ses coéquipiers a donné un nouveau souffle au basket-ball local. Ce sport est plus en vogue que jamais à Cân Tho. Les matchs de Cantho Catfish attirent une foule de supporters qui viennent soutenir le premier club professionnel du delta du Mékong. Avec en moyenne 19,47 points marqués à chaque match, Thanh Tâm est une source d’inspiration pour ses coéquipiers. Il a aussi écrit son nom dans l’histoire du VBA en inscrivant 41 points lors d’un match contre le club Saigon Heat. Du jamais vu dans le pays.

Pas étonnant donc que Thanh Tâm ait tapé dans l’œil du staff de la sélection nationale de basket-ball. Il prendra part aux SEA Games 29 avec le maillot rouge frappé de l’étoile d’or. Un rêve et, surtout, une immense fierté.

«Ces jeux réuniront les meilleures sélections de la région, donc, en comparaison avec le VBA, la concurrence sera plus rude. Mais j’aime participer à de grandes compétitions», partage Thanh Tâm. Et de conclure : «Ma famille est fière de me voir porter le maillot du pays d’origine. Mes coéquipiers et moi feront le maximum pour que tous les Vietnamiens, où qu’ils soient, soient fiers de nous».
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.