05/01/2016 17:40
Il y a 70 ans, les premières élections législatives ​ont eu lieu. Ces jours historiques sont gravés à jamais dans la mémoire d​e nombreux ​Vietnamiens. Dans le Sud, ces premières élections législatives ​ont eu lieu alors que la région ét​ait envahie par les ennemis.
>>Duplex télévisé : "Le représentant" en l’honneur des 70 ans de l’AN
>>Exposition sur les 70 ans de l’Assemblée nationale vietnamienne à Hanoi
>>De hauts dirigeants à la rencontre des députés de Hanoi 

Ngô Thi Huê (droite), députée de l'Assemblée nationale de la première législature, le 4 janvier à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Dans son mémoire intitulé «Les vagues battent les récifs», Ngô Thi Huê, députée de l'Assemblée nationale de la première législature, s'est rappelée : «Le Comité provincial du Parti pour Bac Liêu (Sud) a reçu une demande d'organisation d'élections législatives le 6 janvier 1946 dans le contexte où la plupart des provinces méridionales étaient occupées par les Français. Ces derniers se préparaient à attaquer Bac Liêu».

Chargée de la sensibilisation sur les premières élections législatives, Mme Huê rencontra des milliers de mineurs de la zone houillère de Nam Can. Ces «gueules noires» du Vietnam s'intéressèrent à ses explications sur ces premières élections dont l'objet était d'instituer l'administration d'une résistance indépendante pour le bonheur du peuple. Pour elle, ce fut une rencontre pleine d’émotions.

Le mémoire "Les vagues battent les récifs" de Ngô Thi Huê.
Photo : tuoitre

Lorsque les premières élections législatives eurent lieu, Phan Minh Tanh, ancien secrétaire adjoint du Comité provincial du Parti pour Bac Liêu, avait 17 ans, âge suffisant pour voter. Parlant de sa première participation aux élections législatives, M. Tanh a partagé : «Comme tout le monde, je n’avais aucune d’informations sur les élections. Grâce aux activités de sensibilisation, nous avons ensuite compris l'importance de cet événement. Les élections ont permis de trouver les meilleurs représentants du peuple et de pratiquer la démocratie. C’était la première fois que la population jouissait de ses droits de citoyen. Elle eut le droit d’aller aux urnes - un droit sacré que personne n’avait eu durant une centaine d’années».

Malgré son âge insuffisant pour voter (16 ans), Pham Hoc Lam (ancien vice-gouverneur de la Banque d'État) était déjà bien impliqué dans la vie politique en tant que secrétaire du Comité des élections d'une commune du district de Ngoc Hiên, dans la province de Bac Liêu. Il a rappelé que cette année-là, la totalité de la population était allée voter.

Dans la province de Bac Liêu, six à sept personnes déposèrent leur candidature pour la première législature, dont trois noms prestigieux : l'enseignant Nguyên Van Dinh, Cao Triêu Phat (représentant religieux) et Mme Huê, cadre révolutionnaire. Selon M. Lam, les résultats des élections ont témoigné de la démocratie, car toutes les personnes élues ont été particulièrement estimées par le peuple et relevaient de toutes les composantes de la société sans distinction de partis, de religions...

Difficultés

Un bureau de vote à Hanoi, le 6 janvier 1946.
Photo : VNA/CVN

Comme de nombreuses localités au Sud étaient occupées par les Français, les élections furent difficiles. Les électeurs, malgré le danger, allèrent voter pour exercer leur droit de citoyen.

Les députés, pour leur part, ne s'imaginaient pas les difficultés qu'ils auraient à affronter pour rejoindre Hanoi afin de participer à la première session de l'AN.

Mme Huê, l'une des trois femmes députées du Sud, a mis six mois pour arriver à Hanoi, via la Thaïlande et la Chine par voie maritime.

De nombreuses personnes ont participé aux premières élections législatives le 6 janvier 1946.
Photo : Archives/baobaclieu

«J'ai dû me faire passer pour une Chinoise sur le trajet de Bangkok (Thaïlande) à Mong Cai (Quang Ninh au Nord du Vietnam). J'ai dû passer par l'île de Hainan, le Beihai et le Dongxing de Chine. Quand j'ai mis les pieds sur la terre de mes ancêtres et aperçu le drapeau rouge à l'étoile d'or, j'ai pleuré», a confié Mme Huê.

En octobre 1946, tous les députés du Sud avaient réussi à rejoindre Hanoi. Ils n'ont pu participer qu'à la deuxième session de l'AN de la première législature.

Grâce à la volonté, à la détermination et à l'ardeur des députés comme Mme Huê, ces premières élections législatives et les sessions de l'AN de la première législature ont réussi et sont entrés dans l'histoire, marquant un essor des institutions démocratiques de la toute jeune République démocratique du Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.