10/08/2020 17:47
"Nous vous remercions, les soldats", voici le remerciement des citoyens vietnamiens de retour depuis des pays étrangers comme les États-Unis, le Japon… adressé aux soldats des unités de l’armée dans la province centrale de Khanh Hoà. Ces ressortissants vietnamiens sont mis en quarantaine pendant 14 jours dans les zones de confinement concentrées gérées par les unités de l’armée de Khanh Hoà et ils sont soignés par eux.
>>Le Vietnam confirme deux nouveaux décès
>>Vietnam : aucun nouveau cas de coronavirus lundi matin

Des soldats du commandement militaire de la province de Khanh Hoà préparent les lieux d'hébergement pour la mise en quarantaine des Viêt kiêu.
Photo : VNA/CVN

Vo Van Thao, né en 1972, originaire de la province de Soc Trang (Sud) est parti travailler à Taïwan (Chine) depuis 2018. Lors de l’expansion de la pandémie de COVID-19 dans le monde entier, sa compagnie à l’étranger a déployé des politiques pour aider des travailleurs comme lui à retourner au pays. Pourtant, il a dû attendre assez longtemps pour pouvoir revenir au Vietnam fin juillet dernier. Ayant une maladie cardiaque, il était très soucieux d'attraper le COVID-19 à l’étranger car les frais hospitaliers pourraient être hors de ses capacités.

Ainsi, après son retour au pays natal, il est redevenu tout à fait tranquille. "Chaque jour, les soldats nous servent des repas très nutritifs, nous guident à faire de la gymnastique. De même, les médecins nous dispensent des soins médicaux", a-t-il raconté.

Comme Vo Van Thao, Pham Thanh Long, né en 1981, à Hanoï qui est retourné au pays natal sur un vol de Vietjet le 28 juillet n’arrive pas à cacher sa joie. Des soins scrupuleux de la part des soldats constituent des premières impressions des gens dans les lieux de confinement comme lui. "Nous comprenons très bien que la situation est très dangereuse pour le moment. Ainsi, la quarantaine est une des mesures sécuritaire pour nous et pour toute la société. Nous sommes reconnaissants vis-à-vis de la Patrie, et les soldats qui nous servent chaque jour dans le  lieu de confinement", a-t-il confié.

Pour l’heure, la province de Khanh Hoà hébergent 525 Viêt kiêu dont 146 femmes enceintes. Des médecins de l’armée en coopération étroite avec les obstétriciens et les pédiatres leur donnent des soins médicaux nécessaires.

Pour les servir, ce n’est pas du tout facile pour les jeunes soldats qui viennent de s’enrôler dans l’armée. Franchissant toutes les difficultés, recherchant des informations sur les  médias, les jeunes soldats changent régulièrement les menus pour préparer des plats appropriés aux femmes enceintes en particulier et aux Viêt kiêu en confinement en général.

Deux soldats du commandement militaire de la province de Khanh Hoà préparent les lieux d'hébergement pour la mise en quarantaine des Viêt kiêu. 
Photo : VNA/CVN

Le lieutenant-colonel Nguyên Lâm Nam, chef d’état-major adjoint des garde-frontières de la province de Khanh Hoà, responsable d’une zone de confinement de Khanh Hoà a dit : "Pour nous, le soin des Viêt kiêu en confinement est un devoir garantissant leur sécurité maximale pour qu’ils soient à l’aise tout au long de leur  confinement de 14 jours. En plus, comme la zone de confinement est en pénurie d’eau propre,  les cadres et les soldats de notre unité doivent veiller de 2h00 à 5h00 du matin pour pomper de l’eau propre au service des gens confinés".

Toujours avant-garde dans la lutte contre la pandémie

Quant aux soldats au régiment 803, division 305 dans la Ve Zone militaire, leur vie est encore plus dure. À chaque étape d’accueil des citoyens vietnamiens à l’étranger, les soldats de cette unité doivent passer des nuits blanches pour les recevoir et s’installer dans les colonies ambulantes durant leur période de confinement.

Le sous-colonel Nguyên Hung, responsable des logistiques du commandement militaire de la province de Khanh Hoà, unité confiée par le Comité populaire provincial dans l’accueil et la réception des citoyens vietnamiens à suivre un confinement après leur retour des pays étrangers, a informé que dès le début de la pandémie de COVID-19, le ministère de la Défense a appliqué strictement des directions du secrétariat du Comité central du Parti, du gouvernement, du Premier ministre. En plus, le ministère de la Défense a mis en œuvre de façon homogène des mesures de prévention et de lutte contre la pandémie. Dans n’importe quelle tournure, l’armée est toujours avant-garde dans la prévention et la lutte contre la pandémie, a-t-il insisté.

Malgré des risques de contamination dus à de multiples contacts avec les citoyens à haut risque, la force militaire à Khanh Hoà se montre toujours responsable en préparant des scénarios détaillés pour chaque étape de réception des citoyens vietnamiens de retour à l’étranger pour qu’ils puissent éprouver des impressions de sécurité, être à l’aise tout au long du processus de mise en quarantaine durant 14 jours entiers.

Les soldats se montrent toujours volontaires dans ce combat. Leur volonté de fer et leur haute détermination sont sans limites. Chaque soldat en première ligne de la prévention et de la lutte contre la pandémie de COVID-19  considère ce combat comme un devoir sacré à accomplir.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.