08/10/2018 22:25
Au cours du dernier week-end (6 et 7 octobre), à la Maison de la culture des jeunes de Hô Chi Minh-Ville, l'Association municipale de la santé publique, en collaboration avec celle des personnes âgées, a organisé la Journée de la santé communautaire 2018.
>>Tous les Vietnamiens devraient bénéficier de consultations médicale​s périodiques
>>Assurance-santé : accélérer l’informatisation dans la consultation et le règlement
>>Les dispensaires prennent en charge les soins de santé communautaire

De nombreux visiteurs ont participé à la Journée de la santé communautaire.

À cette occasion, le docteur Lê Truong Giang, président de l’Association de santé communautaire, a déclaré: "Les soins de santé représentent toujours une préoccupation majeure pour tout le monde, notamment les personnes âgées. En effet, prendre soin de nous-mêmes et de nos proches reste encore parfois difficile. La majorité des gens se rendent à l'hôpital alors qu’ils sont déjà grandement malades. Cela entraîne des dépenses considérables affectant les finances personnelles, ainsi que les fonds d’assurance maladie du pays. Aucun pays au monde, y compris les États-Unis, ne supporte le fardeau des soins de santé".

Ainsi, selon Lê Truong Giang, la tendance mondiale actuelle est centrée sur les activités des soins de santé communautaire. Cela signifie que les patients devraient pouvoir bénéficier de soins de santé à domicile, et/ou être dépistés précocement dans des cliniques de quartiers et de districts. C’est la raison pour laquelle cette journée de la santé communautaire existe.

Une personne âgée s’est vue offerte de nouvelles chaussures.

Cette Journée de la santé communautaire 2018 a proposé de nombreuses activités telles que des soins de santé et des conseils gratuits pour les personnes âgées, les femmes et les enfants. En outre, des sessions et exposés sur les maladies courantes (santé dentaire, articulation musculo-squelettique, diabète sucré, maladies cardiovasculaires) ont été organisés.

Plus de 10.000 cadeaux ont également été remis aux participants pour une valeur totale de plus de 400 millions de dôngs. 

Texte et photo : Quang Châu/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.