20/02/2019 16:57
Comprenant les dangers des sacs en plastique pour l’environnement, Phan Thi Thuy Phuong a décidé de fonder une société pour produire de sacs en bioplastique afin de "faire quelque chose pour une vie plus verte et plus propre".
>>Des sacs en plastique fabriqués à partir de manioc
>>Transformation des boîtes vides de lait en produits utiles

Phan Thi Thuy Phuong avec ses sacs en plastique biodégradables.
Photo:Thai Khuê/CVN

Phan Thi Thuy Phuong est cadre dans le secteur minier (Institut des géosciences et des ressources minérales, subdivision du Sud). Depuis de nombreuses années, elle écrit des articles pour les journaux "verts" et joue un rôle de consultants auprès entreprises. Grâce à son expérience professionnelle, elle comprend les tenants et les aboutissants du cycle de vie d’un sac en plastique.

Comment limiter la quantité de ces déchets qui restent dans la nature pendant des centaines d'années ? Une question aussi vaste que pressante, étant donné que le Vietnam fait parti des cinq premiers pays producteurs de déchets en plastique.

Après deux ans de traitement contre un cancer et une fois sa santé rétablie, Phan Thi Thuy Phuong a décidé de créer GENERAL II Trading and Manufacturing Co., Ltd, une société à responsabilité limitée à Hô Chi Minh-Ville produisant des sacs en plastique biodégradables appelés Gimex II. Ces sacs en plastique écologiques sont certifiés par le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement.

Selon Phan Thi Thuy Phuong, le prix de ses sacs en plastique biodégradables est 7 à 10%  supérieur à celui des sacs en plastique classiques, les billes de plastique biodégradable entrant dans la composition du produit étant importées du Royaume-Uni.

Au début, à cause de cette différence de prix, les petites entreprises et les petits commerçants ne se sont pas précipiter sur ce nouveau produit, tandis que les consommateurs ne se préoccupent pas de la protection de l'environnement. Phuong allait donc sur les marchés pour les sensibiliser au bien fondé de sa démarche. Une opération qu’elle répéta auprès des grandes entreprises et des centres commerciaux.

Ce qui finit par porter ses fruits. Actuellement, les sacs en plastique biodégradables Gimex II sont présents au sein des grandes surfaces comme Lotte Mart, VinMart, Emart, Big C, Satra Foods et sur des milliers de marchés traditionnels dans le Sud et le Centre du pays.

Conquérir le marché mondial

Les déchets plastiques sont l'une des plus grandes sources de pollution de l'environnement.
Photo: VNA/CVN

La plupart des pays développés utilisent depuis longtemps des sacs en plastique biodégradables. Ces pratiques respectueuses de l'environnement implantées en profondeur dans ces sociétés représentent autant d’opportunités d’export pour la femme d’affaires.

Forte de la qualité et de la compétitivité de ses produits, Mme Phuong a ainsi réussi à s’imposer à l’échelle mondiale, malgré le scepticisme qu’elle a pu rencontrer lors de ses premières démarches.

Actuellement, sa société fournit environ 50 tonnes de sacs au marché intérieur et 100 tonnes de sacs en tous genres aux marchés suivants: France, Italie, Angleterre, Singapour, Australie et Allemagne.
 
Nguyên Tùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

Delta du Mékong: forte croissance du tourisme au début de 2019 Grâce aux investissements, le tourisme a fortement évolué dans la région du delta du Mékong ces derniers temps et devient un enjeu important dans de nombreuses localités provinciales du Sud...