13/07/2019 23:00
Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a eu vendredi soir 12 juillet une conversation téléphonique avec le secrétaire américain à la Défense par intérim, Mark Esper, suite à la livraison en Turquie de la première cargaison d'équipements du S-400, fleuron de la défense antiaérienne russe.
>>Pompeo cherche à rassurer sur la stratégie américaine au Moyen-Orient
>>Turquie: les missiles S-400 russes devraient être livrés en début juillet

Le système de défense russe S-400 est exposé à Moscou.
Photo: AFP/VNA/CVN

"L'acquisition du système de défense russe S-400 par la Turquie n'était pas une question de préférence, mais une nécessité. L'évaluation est toujours en cours sur la proposition d'acquisition du système antimissiles Patriot (des États-Unis)", a déclaré M. Akar, cité par l'agence de presse turque Anadolu.

Le ministre a déclaré que la position de la Turquie sur les avions de combat F-35 n'a pas changé et que le pays a jusqu'à présent rempli toutes ses obligations. "La détérioration des relations turco-américaines ne sert ni la Turquie, ni les États-Unis, ni l'OTAN", a-t-il souligné.

Trois avions cargo russes transportant des composants du système antimissile russe S-400 sont arrivés vendredi 12 juillet à la base aérienne de Mürted, dans la capitale turque, Ankara. Les livraisons se poursuivront dans les prochains jours, a affirmé le ministre aux médias plus tôt vendredi 12 juillet.

Washington a menacé à maintes reprises de suspendre la vente de ses chasseurs F-35 à Ankara, si ce dernier achetait le S-400. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'"un accord irrévocable", affirmant qu'Ankara ne reculerait pas, "quelles qu'en soient les conséquences".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Dông Thap développe l'agrotourisme Le développement de l'agrotourisme est l’une des mesures prises par le secteur du tourisme de la province de Dông Thap dans le delta du Mékong en vue de diversifier son offre touristique.