31/12/2020 17:01
Bien que 2020 ait été une année difficile avec le COVID-19, l’Assemblée nationale vietnamienne (XIVe législature) a adopté des approches innovantes et a réussi à accomplir un énorme volume de travail pour remplir ses missions d’élaboration de lois, de supervision et de prise de décisions majeures.

>>Le Comité permanent de l’AN convoque sa dernière session de 2020
>>Clôture de la dernière session ordinaire de la VIIIe législature de l'AN laotienne
 

La présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân.
Photo : VNA/CVN


La 9e session de l’Assemblée nationale vietnamienne était spéciale car pour la première fois dans l’histoire de plus de 70 ans de l’organe législatif vietnamien, les députés se sont réunis virtuellement du 20 au 28 mai, en raison du COVID-19. Une telle adaptation à la nouvelle situation a jeté des bases de l’innovation chez l’Assemblée nationale (AN) à l’ère de la quatrième révolution industrielle.

La 9e session a reçu des commentaires positifs de la part des députés car toutes les réunions virtuelles se sont déroulées sans problème. Selon le vice-président de l’Assemblée nationale Phùng Quôc Hiên, le format virtuel reflète les efforts de l’organe législatif pour promouvoir l’innovation et la flexibilité dans ses activités, tout en conservant son esprit de démocratie et d’ouverture.

Nguyên Hanh Phuc, secrétaire général de l'AN et président du bureau de l'AN, a déclaré qu'il était essentiel pour l'AN de promouvoir l'application des technologies de l'information dans ses activités. Les réunions virtuelles sont un prélude pour que l'AN modernise l’organisation de ses prochaines sessions, a-t-il déclaré.

La présidente de l’AN, Nguyên Thi Kim Ngân, a également indiqué que les  réunions virtuelles confirmaient la responsabilité de l’organe législatif vis-à-vis du peuple et du pays.

Suite au succès de la 9e session, l'AN a  organisé la 10e  par visioconférence en octobre et novembre.

L'un des moments forts de la 10e session a été les séances de questions-réponses au cours desquelles les députés ont posé des questions à des membres du gouvernement et à des dirigeants dans divers domaines, notamment sur la mise en œuvre des résolutions de l'AN sur la supervision thématique durant la XIVe législature et d'autres de la XIIIe législature. Les séances de questions-réponses ont couvert un large éventail de questions d’actualité, telles que les glissements de terrain et les inondations dévastateurs dans le Centre.

Présidence de l'AIPA-41

 

Cette année, l'organe législatif vietnamien a présidé l'Assemblée interparlementaire de l'ASEAN (AIPA). En raison du COVID-19, la 41e Assemblée générale de l'AIPA (AIPA-41) s'est tenue en ligne du 8 au 10 septembre, et ce pour la première fois dans l'histoire de l'organisation.

Sous la direction du Vietnam, l'AIPA-41 a remporté des succès. Notamment, lors de l'AIPA-41, la Commission de l'AIPA sur les questions politiques a pu convoquer une réunion, après qu'aucune ne se soit tenue lors des trois assemblées générales précédentes.

Au cours de l’AIPA-41 également, le Vietnam a présenté des initiatives concernant l’organisation d’une réunion des jeunes parlementaires de l’AIPA et d’une conférence sur le partenariat parlementaire pour le développement durable, qui ont été soutenues par tous les parlements membres.

L'année de la présidence vietnamienne de l'AIPA en 2020 et la 41e Assemblée générale de l'AIPA ont aidé l'AIPA à définir une vision stratégique pour les 5 à 10 prochaines années, en affirmant le rôle de la diplomatie parlementaire dans la région et dans le monde et en contribuant au développement de la Communauté de l'ASEAN.

Ces 25 dernières années, l'Assemblée nationale vietnamienne a apporté d'importantes contributions à l'AIPA, et le succès de l'Année de la présidence vietnamienne de l'AIPA 2020, ainsi que de l'AIPA-41, est une autre contribution vietnamienne au développement de l'AIPA, a déclaré Nguyên Thi Kim Ngân.

En 2020, l'organe législatif vietnamien a adopté 17 projets de loi et 34 projets de résolution, dont ceux ratifiant l'accord de libre-échange Union européenne-Vietnam (EVFTA), l'accord de protection des investissements UE - Vietnam (EVIPA) et l’adhésion à la Convention 105 de l'Organisation internationale du travail (OIT) sur l'abolition du travail forcé. Il s’agit là d’une base juridique solide pour le développement continu du Vietnam dans les temps à venir.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.