17/07/2018 09:54
Récemment, lors d'une cérémonie tenue au Centre de sauvetage des ours de Tam Dao (province de Vinh Phuc), deux livres donnant des instructions sur la protection des ours noir d'Asie et des ours des cocotiers, ainsi que des conseils pour la culture de plantes médicinales alternatives à la bile d'ours, ont été lancées.
>>Protection de l’ours : l’ambassadeur de World Animal Protection attendu au Vietnam
>>Plan bien léché pour les ours dans la zone tampon à Tam Dao
>>Animals Asia recueille deux nouveaux ours
>>Application mobile pour la protection des animaux sauvages

Les livres donnennt des instructions sur la protection des ours noir d'Asie.
Photo: NDEL/CVN

Le lancement de ces livres, compilés par des experts de l’Animals Asia Fundation (AAF), fait partie de la stratégie de celle-ci pour améliorer les capacités de sauvetage et de protection des centres de secours vietnamiens, tout en éradiquant l’usage de la bile au Vietnam.

Le premier livre, "Prendre soin des ours noir d'Asie et des ours des cocotiers pris en charge dans les centres de secours", est un manuel bilingue vietnamien-anglais qui fournit des informations détaillées sur les soins à donner aux ours.

Le deuxième, "Instructions techniques pour cultiver des plantes médicinales alternatives à la bile d'ours", est le fruit d’une coopération entre l'AAF, l'Association nationale de médecine traditionnelle et l'Institut national des matériaux médicaux dans un effort conjoint pour mettre fin à l’utilisation de la bile d'élevage.

L’Animals Asia Fundation a commencé à secourir des ours au Vietnam en 2006. Actuellement, 173 ours sont pris en charge au Centre de sauvetage de Tam Dao.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.