10/09/2013 19:02
Pour la nouvelle année scolaire 2013-2014 qui vient de débuter, la Banque de politiques d’assistance sociale est prête à décaisser des prêts en faveur des étudiants et élèves défavorisés pour qu’ils puissent suivre leur cursus scolaire.

Le pays compte près de 11.000 points de transactions dans les communes accompagnés de bureaux de transactions au niveau de district. 

Photo : Trân Viêt/VNA/CVN


Selon Nguyên Van Ly, directeur adjoint de la Banque de politiques d’assistance sociale, «chaque étudiant ou élève est autorisé cette année à emprunter une somme de 1,1 million de dôngs par mois avec un taux d'intérêt préférentiel, contre un million de dôngs auparavant». Pour le premier semestre de l’année scolaire, les prêts seront estimés à 3.000 milliards de dôngs, soit une hausse de 650 milliards en variation annuelle, et à 5.500 milliards de dôngs pour toute l’année.

À la différence des années précédentes, cette année, la Banque de politiques d’assurance sociale a pu garantir les fonds grâce aux activités de recouvrement de créances menées avec efficience auprès des étudiants qui sont sortis de l’école.

Selon les prévisions, en 2013, cette banque pourrait recouvrir environ 5.500 milliards de dôngs dans le cadre du programme «Prêts pour les élèves et étudiants pauvres». M. Ly estime que pour y parvenir, le programme bénéficie de l’appui de l’ensemble du système politique ainsi que des habitants. La méthode de gestion des prêts est adaptée, sans oublier les politiques d’encouragement réservées aux emprunteurs qui remboursent avant terme. En outre, les campagnes de communication sur les politiques de l’État ont aussi contribué au succès du programme.

Actuellement, le pays compte près de 11.000 points de transactions dans les communes accompagnés de bureaux de transactions au niveau de district prêts à servir les étudiants.

Un appui solide pour les élèves pauvres

Le programme «Prêts pour les élèves et étudiants pauvres» a été mis en place en mars 1998 selon une décision du Premier ministre, avec la création du Fonds de crédit pour la formation par la Banque d'industrie et de commerce du Vietnam. Fin 2012, la Banque de politiques d’assistance sociale a été mise sur pied. Cet établissement est chargé de gérer le Fonds de crédit pour la formation, lequel dispose de 76 milliards de dôngs.

Le programme «Prêts pour les élèves et étudiants pauvres» est accordé à toujours plus d’étudiants défavorisés avec une grille de prêts toujours plus élevée.

En outre, d’autres programmes de crédit pour le développement économique ont été déployés simultanément par la Banque de politiques d’assistance sociale, permettant aux foyers pauvres de pouvoir s’acquitter de leurs dettes.

En quinze ans, le programme «Prêts pour les élèves et étudiants pauvres» est devenu un appui précieux pour les étudiants défavorisés. Des millions d’entre eux en ont bénéficié et en bénéficient aujourd’hui. Il contribue au refus de la pauvreté, à l’assurance de la sécurité sociale et à l’égalité des chances dans l’éducation et la formation des ressources humaines qualifiées du pays.

Huong Linh/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.