21/02/2017 19:02
Le séminaire ayant pour thème «Politiques financières et assurance pour une résilience aux risques dus aux catastrophes naturelles » a eu lieu le 21 février dans la ville balnéaire de Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre).
>>APEC 2017 : première réunion du sous-comité des procédures douanières

Séminaire ayant pour thème «Politiques financières et assurance pour une résilience aux risques dus aux catastrophes naturelles», le 21 février dans la ville balnéaire de Nha Trang. Photo : Baoquocte/CVN

S’exprimant à l’ouverture du séminaire ayant pour thème «Politiques financières et assurance pour une résilience aux risques dus aux catastrophes naturelles », Nguyên Viêt Loi, directeur de l’Institut des stratégies et des politiques financières, a estimé que l’Asie-Pacifique était la région la plus exposée aux catastrophes naturelles.

En dix ans, de 2005 à 2014, plus de 1.600 catastrophes naturelles (plus de 40% des désastres du monde) s'y sont produits, faisant près de 500.000 décès, et 1,4 milliard de personnes d'autres victimes.

Concernant les pertes matérielles, elles sont estimées à 520 milliards de dollars et représentent 45% des pertes totales dues aux catastrophes naturelles. Le Vietnam est également  gravement influencé par ces fléaux.

Chaque année, environ 750 personnes en décèdent, soit le 3e rang en Asie du Sud-Est et le 22e rang dans le monde. Les pertes économiques sont estimées à près 1% du PIB.

Les participants ont abordé de manière globale l’initiative de finance et d’assurance des risques dus aux catastrophes naturelles présentée il y a peu au Forum de coopération économique Asie-Pacifique, la stratégie financière nationale de résilience aux risques dus aux calamités naturelles, le développement de bases de données sur les biens publiques et l'assurance de ces risques.

De même, ils ont discuté de l’intensification des échanges d’expériences dans l’élaboration de solutions financières, le règlement des conséquences, et les modèles d’évaluation des risques dus aux catastrophes naturelles pour soutenir les économies membres de l’APEC à développer de nouveaux systèmes de solutions financières en matière de gestion de ces risques.

Les points discutés lors de cet événement figureront dans le rapport qui sera présenté à la Conférence des vice-ministres des Finances et des vice-gouverneurs du ressort central de l’APEC, les 23 et 24 février à Nha Trang.

Les initiatives et les expériences en la matière seront approuvées lors de la Conférence des ministres des Finances de l’APEC, prévue en octobre prochain.

Organisé conjointement par l’Institut des stratégies et des politiques financières, le Département de gestion et de supervision des assurances, le Département de gestion des biens publics du ministère des Finances, ce séminaire a réuni près d’une centaine de délégués des 21 économies membres du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), des officiels de la finance de l’APEC, des experts d'organisations financières internationales dont de la Banque mondiale, de la Banque asiatique pour le développement (BAD), de l’Organisation de coopération et de développement économique (OECD), et du Forum de développement des assurances (IDF en abréviation anglaise), outre des compagnies d’assurance.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.