18/11/2019 11:18
Plus de 10 millions de touristes par année… Avec "sa" baie de Ha Long, la province septentrionale de Quang Ninh est bien évidemment l’une des plus visitées du pays, et elle en tire des bénéfices considérables. Mais tout a un prix !... Et en termes de déchets plastiques, l’addition est plutôt salée. Que faire, dès lors, de tout ce plastique ? Sur l’île de Cai Chiên, des poubelles géantes en forme de poissons ont été installées à l’intention des touristes…

>>Pour changer les habitudes de consommation du plastique
>>Protection de l’environnement pour un développement durable à Cô Tô
 

Une poubelle géante en forme de poisson. Photo : VOV/CVN


Au départ, il y a une initiative de l’antenne de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de la commune de Cai Chiên et de celle de la province de Quang Ninh. Fabriquées avec du métal et des filets de pêche, ces poubelles géantes de 5 mètres de long et de 2 mètres de haut en forme de poissons-gloutons portent le slogan "Donnez-moi vos déchets". L’objectif est simple : inciter le public à ne pas jeter directement ses déchets dans l’environnement mais à les donner à ce "poisson" dont la voracité est sans limite puisqu’il est capable d’avaler de 400 à 500 kilos de bouteilles en plastique.

Ces poubelles sont installées maintenant au terminal de ferry et sur les plages. "Ce poisson-glouton attire le regard dès l’embarquement. C’est génial ! À mon avis, il faudrait en installer sur tous les sites touristiques de l’île", dit Hà An, une touriste venant de la province de Hoà Binh.

Luong Xuân Thu, qui est le président du Comité populaire de la commune de Cai Chiên, est formel : les 6 poissons-gloutons qui sont sur l’île l’ont rendue plus propre. "Ce projet a permis de sensibiliser les habitants et les vacanciers aux méfaits du plastique et à la nécessité de protéger l’environnement", constate-t-il. "Ils jettent leurs bouteilles en plastique dans les poissons. Les services techniques de la commune doivent par contre s’occuper de les vider chaque jour".

Parallèlement à l’installation de ces poissons-gloutons mangeurs de plastique, l’antenne de l’Union de la Jeunesse a mis en place plusieurs campagnes de nettoyage des plages et du littoral. Elle a également appelé les hôtels et les restaurants à oeuvrer davantage pour la protection de l’environnement. Les autorités locales ont de leur côté décidé de réduire le plastique en mettant en avant des matériaux respectueux de la nature : bouteilles en verre, pailles et sacs en papier.

"Tout le monde, je l’espère, aura à cœur de réduire le plastique et de recycler les produits en plastique", confie Nguyên Thi Thanh Vân, directrice adjointe du centre GreenHub.

La croissance touristique s’accompagne d’une production toujours plus importante de déchets. Pour y remédier, des pratiques touristiques plus vertueuses émergent. 
À Cai Chiên, les jeunes continuent à aller à la rencontre des touristes pour les inciter à accomplir des gestes simples mais ô combien utiles.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

De belles opportunités pour la promotion du tourisme à Ninh Binh Dans le cadre de l’Année nationale du tourisme 2020, qui sera organisée dans la province de Ninh Binh (Nord), une centaine d’activités culturelles et sportives intéressantes se dérouleront pendant toute l’année 2020, non seulement dans cette province mais encore de nombreuses autres localités du pays.