09/12/2020 22:48
L’Inspection du gouvernement, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, a organisé mercredi 9 décembre à Hanoï un séminaire visant à évaluer le risque de corruption dans le secteur du transport routier au Vietnam.
Vue du séminaire scientifique d'évaluation du risque de corruption dans le secteur du transport routier au Vietnam, le 9 décembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN
 
Le séminaire d'évaluation du risque de corruption dans le secteur du transport routier au Vietnam s’inscrivait dans le cadre du projet du PNUD sur l’amélioration de l’environnement des affaires équitable au sein de l’ASEAN, financé par le Fonds de prospérité du Royaume-Uni.

Les intervenants ont présenté un aperçu de la situation de la corruption et des réglementations anti-corruption dans le transport routier, et recueillis des opinions sur la nécessité du projet de recherche et d’enquête sur la corruption en ce domaine.

Le transport routier est un secteur important pour le développement économique du Vietnam, attirant un grand nombre d’investisseurs vietnamiens et étrangers, mais il comporte bien des risques de corruption.

Après l’adoption et l’entrée en vigueur, le premier juillet 2019, de la loi amendée sur la prévention et la lutte contre la corruption, avec l’assistance technique du PNUD, nous continuons à collaborer avec l’Inspection du gouvernement à la construction des textes guidant son application, a fait savoir la représentante résidente du PNUD au Vietnam, Diana Torres.

Le PNUD s’est également coordonné avec l’Inspection du gouvernement et la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI) pour réaliser plusieurs activités visant à faire avancer l’Initiative sur l’intégrité de gouvernement à entreprises (GBII), a-t-elle ajouté.

La représentante du PNUD a suggéré au gouvernement et au ministère des Communications et des Transports de continuer à perfectionner la législation sur le transport routier afin de prévenir les risques de corruption dans ce domaine.

Elle a recommandé d’améliorer la qualité de la gestion étatique, de renouveler les procédures d’octroi de licences, le travail d’inspection, de surveillance et de traitement des infractions, de renforcer la transparence et la responsabilisation des organes concernés. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Le festival Têt Viêt 2021 s’est ouvert à Hô Chi Minh-Ville Le festival du Têt Viêt 2021 (2e édition) a été inauguré en soirée du 21 janvier au parc Lê Van Tam, à Hô Chi Minh-Ville, dans une ambiance bon enfant, avec au menu de nombreuses activités spectaculaires et commerciales d’accueil du Nouvel An lunaire, qui approche à grand pas.