14/05/2016 14:47
Le Président Hô Chi Minh (1890-1969) a fortement inspiré les premiers photographes de l’Agence Vietnamienne d’Information, dont plusieurs ont reçu de hautes distinctions de l’État. Partons à la découverte de certaines de leurs œuvres les plus emblématiques.
>>Publication d’une collection de livres sur l’Oncle Hô
>>Célébrations du 125e anniversaire du Président Hô Chi Minh à l’étranger
>>Hô Chi Minh, toujours vivant dans le cœur des Vietnamiens
>>Oncle Hô, une source d’inspiration intarissable pour les peintres

En 2015, le directeur général de l’Agence Vietnamienne d’Information Nguyên Duc Loi (3e, à gauche)  a offert la photo «Bác Hồ bắt nhịp bài ca kết đoàn» au Commandement des gardes-frontières. Photo : Doan Tân/VNA/CVN

En parlant de la célébrissime photo Bác Hồ bắt nhịp bài ca kết đoàn (L’Oncle Hô bat la mesure de la chanson de solidarité), son auteur, Lâm Hông Long (1926-1997), ancien journaliste de l’Agence Vietnamienne d’Information, a exprimé un léger regret : «Après avoir patiemment observé, j’ai choisi un angle pour prendre la photo. Mais à cause de la vue de face et du flash, l’image manque de profondeur. L’impact artistique est limité».

Néanmoins, ce cliché a remporté en 1996 le prix Hô Chi Minh des Arts et des Lettres, une distinction de niveau national. Il est a été pris la nuit du 19 septembre 1960 au jardin botanique Bach Thao à Hanoi, à l’occasion de la célébration du IIIe Congrès du Parti communiste du Vietnam. L’Oncle Hô est en train de diriger l’orchestre. Les musiciens sont hilares, une joie et une sérénité se dégage de cette œuvre iconique.

Dinh Dang Dinh (1920-2013) est un autre photographe qui a eu l’honneur de recevoir le prix Hô Chi Minh. Pendant 17 années, il a accompagné le grand leader et accumulé de nombreuses photos mythiques, dont une série prise à la base de résistance du Viêt Bac (Haute région du Nord) pendant la résistance anti-française (1946-1954).

Les œuvres de Dang Dinh ont à la fois une dimension journalistique et esthétique, par exemple Bác vẫn cùng chúng cháu hành quân (L’Oncle nous accompagne encore au front) ou Bác Hồ làm việc trong hang Pác Bó (L’Oncle Hô travaille dans la grotte de Pac Bo). Elles montrent un Hô Chi Minh simple mais déjà personnage de légende.
 
Le sourire du héros du peuple

Dans la base de résistance du Viêt Bac, l’Oncle Hô a dactylographié de nombreux documents importants. On le voit ici tapant à sa machine à écrire. 
 Photo : Dinh Dang Dinh/VNA/CVN

L’ancien reporter du journal Tiên Phong Mai Nam, quant à lui, est l’auteur de 200 photos sur l’Oncle Hô. Sa première date du 1er janvier 1955, journée historique où le président et le gouvernement ont proclamé la victoire de la résistance contre les Français. «Je voulais préserver de beaux instants de Hô Chi Minh, notamment son sourire. C’est pourquoi 80% de ces photos exprime sa gaieté, sa beauté quand il rit»,  a-t-il confié.

Immortaliser sur la pellicule un tel personnage fut une tâche noble, le plus souvent facile tellement il était photogénique et, surtout, abordable. Mais comme tous les hommes de son rang, il inspirait le respect, et intimidait parfois.  C’est pourquoi les photographes se sont toujours fixés des limites et ont hésité à effectuer des œuvres plus originales. C’est pourquoi il existe peu de photos de Hô Chi Minh sous un angle plus intime, dans sa vie quotidienne.
 
Ngoc Yên/CVN
 
 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.