17/03/2020 16:38
Le ministre philippin des Finances, Carlos Dominguez, a annoncé le 16 mars un plan de soutien financier d'une valeur de 27,1 milliards de pesos (environ 526 millions d'USD) pour faire face à la pandémie de COVID- 19 et assister les secteurs économiques gravement touchées.
>>Les Philippines envisagent de nouveaux emprunts en raison de COVID-19
>>COVID-19 : un deuxième décès confirmé aux Philippines
>>Les Philippines rendent publique la stratégie "Dutertenomics"

Les Philippines ont décidé de fermer indéfiniment la Bourse depuis le 17 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le paquet de soutien comprend la somme de 3,1 milliards de pesos supplémentaires pour un soutien direct aux mesures de lutte contre la pandémie ; une autre de 2 milliards pour la protection des travailleurs vulnérables ; la mobilisation d’environ 1,2 milliard disponibles du système de sécurité sociale pour les allocations de chômage ; la mise en œuvre d’un programme d’assistance au tourisme d’une valeur de 14 milliards ; la somme d’un milliard en faveur des micros, moyennes et petites entreprises ; et d’autres.

En plus, les Philippines ont décidé de fermer indéfiniment la Bourse depuis le 17 mars. En conséquence, les Philippines sont devenues le premier pays du monde à fermer la bourse en raison du COVID-19.

En Thaïlande, le ministère des Finances a déclaré le 17 mars que la Banque de Thaïlande (BOT) avait laissé ouverte la possibilité de baisser davantage les taux d'intérêt afin de minimiser les impacts de la pandémie de COVID-19. Auparavant, lors d’une réunion de février, la BOT avait réduit le taux d'intérêt directeur de 0,25 point de pourcentage à un, le niveau le plus bas jamais enregistré dans l'histoire.

Le gouvernement thaïlandais prévoit d'investir plus de 65% du Super Savings Fund (SSF) dans les sociétés cotées à la Bourse de Thaïlande. Le centre d’intelligence économique de la SCB (EIC) a estimé que l'économie du pays connaitrait une récession au premier semestre de 2020, avec une croissance annuelle du PIB négative, - 0,3% pour toute l'année. Avant l'épidémie, la croissance annuelle est prévue de 1,8%.

En Indonésie, lors d'une réunion en ligne du cabinet tenue le 16 mars, le président Joko Widodo a demandé à tous les ministères et secteurs de limiter les dépenses budgétaires.

Selon Joko Widodo, le budget consacré aux voyages d'affaires et aux réunions devra être utilisé pour aider les gens, en particulier ceux à faible revenu telles que les travailleurs, les agriculteurs, les pêcheurs, et ainsi que les micros, petites et moyennes entreprises, face au COVID-19.

Donc, au moins 40.000 milliards de roupies (2,66 milliards d'USD) seront débloqués pour soutenir les habitants pour maintenir leur pouvoir d'achat. En outre, les organisations concernées sont ordonnées de décaisser les subventions aux ménages les plus pauvres (environ 31.300 milliards de roupies), dans le cadre du programme Family Hope.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.