26/02/2020 11:31
>>Le nouveau coronavirus poursuit ses ravages, le monde "pas prêt à y faire face"
>>La Thaïlande désigne le COVID-19 comme une maladie infectieuse dangereuse
>>Le Cambodge s’engage à réduire les taxes pour les producteurs

Un avion de la compagnie Turkish Airlines, au départ de Téhéran en Iran et à destination d'Istanbul, a été dérouté mardi 25 février vers Ankara, la capitale de la Turquie, en raison de suspicions d'une infection du COVID-19, et les passagers à bord ont été amenés en quarantaine. Au total 132 passagers et membres d'équipage seront gardés sous observation pendant 14 jours, a déclaré le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, dans un communiqué écrit. L'avion devait se rendre de Téhéran à Istanbul et transportait des ressortissants turcs, a rapporté le quotidien local Hurriyet. Quelque 17 passagers à bord présentaient des signes de fièvre, selon les reportages, et certains avaient voyagé depuis la ville iranienne de Qom jusqu'à Téhéran avant d'embarquer à bord de l'avion turc. À la date du 23 février, la Turquie a fermé les passages terrestres et ferroviaires vers l'Iran. Toutefois, les liaisons aériennes sont toujours ouvertes pour les ressortissants iraniens qui souhaitent retourner dans leur pays. Plus tôt mardi 25 février, la compagnie Turkish Airlines a annoncé la suspension de ses vols à destination et en provenance de l'Iran jusqu'au 10 mars, en raison de l'épidémie de COVID-19 dans ce pays, à l'exception des vols vers Téhéran, la capitale.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.