24/10/2017 15:25
Nombre de députés ont plaidé pour la qualité de la croissance en marge de la 4e session de l’Assemblée nationale de la XIVe législature, invitant le gouvernement à continuer de promouvoir les ressources pour une croissance durable.

>>L’AN continue de discuter du développement socio-économique national
>>Ouverture de la 4e session de l’AN de la XIVe législature
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de la 4e session de l’Assemblée nationale de la XIVe législature, le 23 octobre à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN


L’objectif de croissance de 6,5-6,7% pour 2018 serait rationnel du fait qu’il s’insère dans un processus lancé depuis le début du nouveau mandat du gouvernement qui place la stabilité macroéconomique au premier rang des priorités, a estimé Trân Van Lâm, de la délégation parlementaire de la province de Bac Giang.

Dans les temps à venir, le gouvernement se fixera l’objectif de stabilité macroéconomique sur la base des résultats obtenus et ciblera une croissance plus élevée. Et je suis convaincu que cet objectif sera atteint de manière durable, a-t-il déclaré.

Le PIB a progressé de 5,15% au premier trimestre, 6,28% au deuxième et 7,46% au troisième, et 6,41% en neuf mois. La croissance spectaculaire au troisième trimestre est tirée notamment par la hausse de l’agriculture, les services et les industries manufacturières.

Le gouvernement a piloté une surveillance rigoureuse, une gestion proactive et flexible, et une coordination étroite des politiques monétaires, financières et d’autres politiques pour maîtriser l’inflation, stabiliser la macroéconomie et promouvoir la croissance.

L’objectif de croissance de 6,7% pour cette année serait à mon avis réalisable avec les solutions proposées par le gouvernement. Mais ce qui me tient le plus à cœur, c’est la qualité de la croissance, a estimé Dô Van Sinh, de la délégation parlementaire de la province de Quang Tri.

 

La croissance spectaculaire au troisième trimestre est tirée notamment par les industries manufacturières. Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Le secteur agricole a enregistré une croissance très impressionnante, qui constitue une force endogène de l’économie vietnamienne. La croissance du secteur industriel et manufacturier reste elle attribuable à celle à capitaux étrangers. ''Il est nécessaire donc de nous orienter vers une croissance durable et de qualité, ce qui revient à booster les secteurs économiques domestiques", a-t-il indiqué.

Je trouve que dans son rapport, le Premier ministre n’attache pays une trop grande importance à la réalisation de l’objectif de croissance de 6,7% en 2017. Il veut attirer l’attention sur ce que nous avons obtenu et ce qu’il reste à faire en 2018 s’agissant de la qualité et de la durabilité de la croissance, a observé Hoàng Van Cuong, de la délégation parlementaire de la ville de Hanoi. "Stabilité macroéconomique et qualité de la croissance constituent la tâche centrale de 2018 mentionné dans le rapport présenté par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, à laquelle vient s’ajouter la réforme institutionnelle pour améliorer l’environnement des affaires", a-t-il indiqué.

Cela révèle le fil rouge de ce mandat : la rénovation du modèle de croissance, celui qui ne reposera plus sur l’exploitation des ressources naturelles et d’une main-d’œuvre bon marché, mais sur les ressources humaines qualifiées et les savoir-faire, selon le député.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Chine: promouvoir le tourisme vietnamien à Taïwan Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, un programme de promotion du tourisme du Vietnam dans les villes de Kaohsiung et de Taipei de Taïwan (Chine) aura lieu du 24 au 27 juillet.