11/12/2019 18:10
Dans le contexte actuel des tensions commerciales mondiales entre des grandes économies, beaucoup d’opportunités se présentent pour les pays en développement, dont le Vietnam mais les défis persistent encore.
>>AmCham Vietnam organise une journée des fournisseurs à Hô Chi Minh-Ville
>>Promotion du commerce et des investissements entre Vietnam et États-Unis
>>Bientôt le Sommet d’affaires États-Unis - Vietnam 2019

Une nouvelle page se tourne pour les relations bilatérales entre le Vietnam et les États-Unis dans tous les domaines, notamment dans le commerce et l’investissement, offrant aux entreprises américaines et vietnamiennes de nouvelles opportunités d’affaires, a constaté Ryan Hollowell, attaché commercial adjoint des États-Unis à Hô Chi Minh-Ville, lors d’un colloque intitulé « Les opportunités d’affaires sur le marché américain » organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI) à Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec le service commercial du consulat général américain.

Le Vietnam est un grand exportateur des chaussures vers les Etats-Unis.
Photo : VNA/CVN

Durant des années consécutives, les États-Unis demeurent toujours le premier marché importateur du Vietnam tandis que le Vietnam est l’un des exportateurs à la plus forte croissance des États-Unis. Leurs échanges commerciaux bilatéraux ont multiplié par 120 fois, de 450 millions de dollars en 1994 à 60 milliards de dollars en 2018.

Après l’adhésion du Vietnam à l’OMC, ce chiffre a quintuplé, de 11,8 milliards de dollars en 2007 à 60 milliards de dollars en 2018. Cela a fait des États-Unis le troisième plus grand partenaire commercial du Vietnam. Rien qu’en septembre 2019, les échanges commerciaux bilatéraux se sont élevés à 55,3 milliards de dollars dont les exportations vietnamiennes représentaient 44,6 milliards de dollars et les importations vietnamiennes 10,7 milliards de dollars.

À l’heure actuelle, les États-Unis se trouvent au 11e rang parmi les 131 pays et territoires investissant au Vietnam avec 932 projets d’une totalité des capitaux enregistrés de 9,1 milliards de dollars. De grands groupes américains sont entrés au Vietnam depuis des années et y ont mené à bien des projets d’investissement. Le plus récent rapport sur l’environnement d’affaires du Vietnam de la Chambre américaine de commerce au Vietnam (AmCham) a indiqué que le Vietnam était une destination séduisante pour les investisseurs américains. Beaucoup d’entre eux étudient la possibilité de déplacer leur chaîne d'approvisionnement vers le sol vietnamien.

Intensifier les activités d’affaires
et d’investissement sur une base durable


Afin de bien bénéficier des opportunités engendrées par le déplacement mondial de la chaîne d’approvisionnement, les entreprises vietnamiennes devraient améliorer leurs compétences d’approvisionnement, de production et de transformation au lieu de se concentrer seulement aux activités de sous-traitance. Utiliser des technologies et des matières premières américaines pour produire et puis exporter les produits finis aux États-Unis constituent une démarche rapide mais efficace permettant d’établir une chaîne de valeur fermée et rentable pour toutes les deux économies. Selon Ryan Hollowell, dans le but de favoriser les entreprises vietnamiennes qui exportent vers les États-Unis, les services de commerce américains sont prêts à les aider à chercher les informations et à trouve des partenaires rapidement et gratuitement. Quand les exportateurs rencontrent des difficultés en matière de capitaux, la banque d’import-export Eximbank peut leur offrir des solutions d’aide financières, a-t-il dit.

À travers les programmes de promotion d’investissement entre les deux pays, la partie américaine est aussi prête à accorder des conditions favorables aux entreprises vietnamiennes souhaitant ouvrir un bureau de représentation ou bien développer un réseau de distribution de marchandises dans les États américains.

Pour sa part, le gouvernement vietnamien s’efforce à mettre en œuvre des mesures visant à améliorer l’efficacité de l’intégration économique, à mettre fin aux actes contournant les mesures de protection dont notamment les fraudes sur l'origine des marchandises, ainsi qu’à empêcher que le Vietnam soit exploité pour transiter et exporter des produits vers des pays tiers. Le Vietnam accorde les meilleures conditions possibles à ses partenaires, dont les États-Unis, pour faciliter leur accès au marché vietnamien. Cela permet aussi d’encadrer ses politiques commerciaux auprès de tous les partenaires sur la base de la stabilité et de l’équilibre.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

La forêt de Trà Su, écosystème à part entière du delta du Mékong La forêt de Trà Su est un écosystème à part entière du delta du Mékong dans le Sud du Vietnam. Localisée à une vingtaine de kilomètres de la ville de Châu Dôc, la forêt de Trà Su s’étend sur plus de 800 hectares.