11/03/2021 19:29
Au cours des deux premiers mois de 2021, les entreprises des secteurs dotés d'un potentiel d'exportation vers le Royaume-Uni ont rapidement saisi l'opportunité des accords de libre-échange (FTA) pour bénéficier de préférences tarifaires.
>>Signe de rebond pour les exportations aquatiques
>>Les exportations vers le Royaume-Uni en forte hausse en janvier

Transformation du thon pour l'exportation au sein de la Sarl de produits aquatiques Hông Ngoc, dans la ville de Tuy Hoà, province de Phu Yên (Centre).
Photo : BDT/CVN

L'accord de libre-échange Vietnam - Royaume-Uni (UKVFTA) est un ALE négocié en un temps record - moins d'un an - et entré en vigueur moins d'un mois après la signature du procès-verbal  concluant la négociation. Et après deux mois de mise en œuvre, depuis le 1er  janvier 2021, nombreuses sont les entreprises  ayant déjà saisi l'opportunité d'augmenter leurs exportations et de bénéficier d'incitations fiscales.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, les entreprises vietnamiennes continueront de bénéficier de la réduction des taxes à l’import-export grâce à l’UKVFTA. Avec des engagements en faveur de l'ouverture des marchés, ainsi que des quotas pour les produits présentant des avantages concurrentiels, les entreprises sont face à plus de possibilités d'exporter vers le marché britannique. Selon des calculs, la valeur des taxes à l'importation que le Vietnam peut économiser lors de son entrée au Royaume-Uni est estimée à 3.500 milliards de dôngs/an (soit 14 millions de livres).

Selon le Département d’import-export (ministère de l'Industrie et du Commerce), les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Royaume-Uni ces deux derniers mois ont augmenté de 29,2% en un an, atteignant 1,1 milliard d'USD, dont 998 millions d’exportations vietnamiennes, en hausse de 33%. Il s'agit d'une augmentation impressionnante dans le contexte où l’épidémie de COVID-19 a un impact important sur les activités commerciales. Elle montre que l'UKVFTA stimule fortement la croissance du commerce bilatéral. Les secteurs qui bénéficient grandement de cet accord sont ceux des produits aquatiques, du riz, du textile-habillement, de la chaussure, du bois, des fruits ...

Ce chiffre impressionnant de 998 millions d'USD d’exportations vietnamiennes en 2 mois résulte en grande partie de la contribution de l’industrie manufacturière. Les exportations de téléphones et accessoires en janvier ont augmenté de 371%, évaluées à 253 millions d'USD ;  de machines-outils et pièces détachées, 74,58 millions (+101%) ; d’ordinateurs et composants électroniques, 31,82 millions (+91%) ; de produits sidérurgiques, 15,96 millions (+11%)...

Le chiffre d'affaires à l'exportation des téléphones et accessoires est principalement dû aux entreprises d'investissement direct étranger, dont les projets  de Samsung à Bac Ninh et Thai Nguyên sont les principaux contributeurs. 

SEV (Bac Ninh) et SEVT (Thai Nguyên) sont les deux plus grandes et plus modernes usines d'assemblage et de composants de téléphones mobiles de Samsung Electronics dans le monde. En ce qui concerne les téléphones, environ 60% des produits vendus par Samsung sur le marché mondial sont assemblés dans des usines au Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.