29/10/2020 09:20
Des millions d'habitants du Bihar, un État indien peuplé de 125 millions d'habitants, se sont rendus aux urnes mercredi 28 octobre lors du plus vaste scrutin au monde organisé depuis le début de la pandémie.
>>Ultime jour de vote pour les élections géantes en Inde
>>Ouverture de la 6e phase des élections générales en Inde

Un agent électoral marque le doigt d'une femme qui vient de voter, le 28 octobre à Patna, dans l'État de Bihar, en Inde.
Photo : AFP/VNA/CVN

Environ 70 millions de personnes sont appelées à voter dans l'État de Bihar, un des plus pauvres du pays, dirigé depuis plus de dix ans par une coalition comptant notamment le parti nationaliste hindou du Premier ministre Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP).

Le BJP a promis à la population locale, en cas de victoire, l'accès gratuit à un éventuel vaccin contre le coronavirus, alors que l'Inde, deuxième pays au monde le plus touché par la pandémie, totalise près de huit millions de cas de COVID-19.

"J'ai un peu peur car le corona n'est pas une maladie anodine", a déclaré Nidhi Kumari, une étudiante de 21 ans dans la file d'attente d'un bureau de Patna, la capitale de l'État.

"Mais des précautions sont prises dans les bureaux de vote. Ils donnent du désinfectant et des gants".

La campagne effrénée a fait oublier toute distanciation sociale dans les meetings rivaux qui ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes et où presque aucun masque n'était visible.

Les bureaux de vote ont fermé à 18h00 (12h30 GMT), une heure plus tard que lors des consultations précédentes, dans une tentative de réduire l'affluence. Le scrutin a également été réparti sur trois jours, et doit se poursuivre les 3 et 7 novembre.

Il s'agit des premières élections en Inde depuis le strict confinement, imposé en mars par M. Modi.

Un agent électoral prend la température d'un homme qui vient voter, le 28 octobre à Patna, dans l'État de Bihar, en Inde.
Photo : AFP/VNA/CVN

M. Modi, qui a participé à des meetings en fin de campagne, a appelé mercredi  28 octobre les électeurs à "à prendre toutes les précautions contre le Covid-19 en participant à cette fête de la démocratie".

Mais dans un bureau de vote où s'est rendu l'AFP, rares étaient ceux qui portaient des masques dans la longue file d'attente pourtant très dense d'électeurs.

Outre le BJP, la coalition au pouvoir dans l'État compte le parti régional Janta Dal United (JDU).

L'emploi comme le coût de la vie constituent des thèmes majeurs du scrutin. Le gouvernement national s'efforce même de contrôler le prix des oignons, denrée de base de la cuisine indienne, touché par une pénurie après de fortes pluies qui ont endommagé les récoltes.

Dans l'opposition, la formation régionale Rashtriya Janata Dal (RJD) est alliée au parti du Congrès et promet de soutenir la jeunesse sans emploi et créer des milliers de nouveaux emplois de fonctionnaires locaux.

La coalition au pouvoir au Bihar compte beaucoup sur la popularité persistante de M. Modi dans l'État. Il a organisé plusieurs meetings et promis d'accélérer des projets de développement si elle conserve le pouvoir.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Dà Nang, Quang Nam et Thua Thiên-Huê s'associent pour le touristique Le Service du tourisme de la ville de Dà Nang a collaboré avec les Départements du tourisme, les Associations du tourisme et les entreprises des provinces de Quang Nam et de Thua Thiên-Huê pour lancer mercredi 25 novembre le programme de relance touristique "Trois localités - Une destination avec de nombreuses expériences".