04/06/2021 22:00
La sécheresse et un déficit pluviométrique poussent actuellement plus de 2,73 millions de personnes en Somalie vers un niveau de crise d'insécurité alimentaire aiguë, ont averti jeudi 3 juin des humanitaires de l'ONU. 

>>Conseil de sécurité : le Vietnam condamne la violence contre les civils en Somalie
>>Les organisations internationales se déclarent préoccupées par la situation en Somalie
 

Un bébé sous-alimenté en Somalie.
Photo : AFP/VNA/CVN


Selon le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), les pluies annuelles du début du printemps sont arrivées tardivement dans certaines parties du pays et ont été globalement inférieures à la moyenne.

Avec un déclin à la mi-mai, la saison critique de plantation des cultures a été considérablement affectée. "Environ 2,73 à 2,83 millions de personnes à travers la Somalie risquent de faire face à une crise (...) ou à des résultats pires entre avril et septembre 2021, reflétant la détérioration de la situation de la sécurité alimentaire dans le pays", a indiqué le bureau.

En consultation avec les Nations unies, le gouvernement somalien a déclaré un état de sécheresse le 25 avril. Des conditions de sécheresse modérées à sévères ont touché plus de 80% du pays.

Quelques jours plus tard, les pluies ont commencé, mais seulement dans certaines parties du pays, déclenchant des inondations fluviales et soudaines qui ont touché 400.000 personnes, dont 101.300 déplacées, a indiqué l'OCHA.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong