03/02/2012 23:51
La fête de Lim a commencé dans la matinée du 3 février (12e jour du premier mois lunaire) dans le district de Tiên Du, province de Bac Ninh (Nord), en présence de milliers visiteurs.
Le quan ho de Bac Ninh a été reconnu le 30 septembre 2009 en tant que patrimoine immatériel de l'Humanité par l'UNESCO.  Photo : CTV/CVN


Selon son comité d'organisation, les cérémonies de sacrifice et d'offrande d'encens ont eu lieu dans les temples et pagodes des villages des communes de Noi Due, de Lien Bao et du bourg de Lim. Au sommet de la colline de Lim, on voit les pavillons de chant ainsi qu'un grand théâtre pouvant contenir des centaines de chanteurs. Ceux-ci, en couple ou en groupes d'hommes et de femmes, présentent le "quan ho", un genre de chant alterné spécifique au Kinh Bac, ancien nom de la province de Bac Ninh.

Sur cette colline ont également lieu de nombreux jeux fokloriques dont balançoire, lutte à la corde, concours de cuisson de riz, commentaire de poésie, calligraphie...

Le quan ho de Bac Ninh a été reconnu le 30 septembre 2009 en tant que patrimoine immatériel de l'Humanité par l'UNESCO.

Selon Nguyên Huu Trong, président de l'Association des admirateurs des chants alternés de Bac Ninh, une tentative d'établissement du record de "plus grand nombre de personnes portant la tunique de quan ho et chantant des chants alternés de Bac Ninh" sera organisée dans la matinée du 4 février (13e jour du premier mois lunaire), en réunissant plus de 3.000 hommes et femmes.

AVI/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm