10/08/2017 15:18
Des milliers de personnes, notamment des femmes et des enfants, sont toujours coincées à Raqa en Syrie sans assistance humanitaire, a affirmé mercredi 9 août le porte-parole, de l'ONU, Stéphane Dujarric.

>>Syrie : 29 civils tués dans des raids de la coalition à Raqa
>>Syrie : l'armée s'empare du dernier bastion de l'EI à Homs
>> L'alliance arabo-kurde contrôle 45% de Raqa

Environ 10.000 à 25.000 personnes restent bloquées à Raqa.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Environ 10.000 à 25.000 personnes restent bloquées dans la ville, même si les chiffres exacts sont difficiles à vérifier en raison de la situation sur le terrain", a-t-il précisé lors de son point-presse quotidien.

"L'accès à Raqa n'est actuellement pas possible pour l'ONU en raison des combats sur le terrain. Nous rappelons à tous les acteurs à protéger les civils et à leur assurer un accès humanitaire en accord avec la loi internationale", a-t-il ajouté.

En juillet, les organisations humanitaires ont aidé, dans la région de Raqa, la population dans au moins 46 sites et plus de 263.000 personnes ont bénéficié d'une assistance (nourriture, médicaments...), a précisé Stéphane Dujarric.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance de combattants kurdes et arabes bénéficiant d'un soutien international, notamment des États-Unis, ont pénétré dans Raqa il y a deux mois et pris le contrôle d'environ la moitié de cette ville du nord de la Syrie.

Mais elles doivent faire face à la farouche résistance de quelque 2.000 éléments du groupe terroriste autoproclamé "État islamique" (EI/Daech ) qui s'accroche à cette ville considérée par lui comme la capitale du supposé "califat" qu'il avait proclamé en juin 2014.

Les combats à Raqa ont poussé des dizaines de milliers de civils à fuir, et beaucoup ont été blessés par des tirs ou par des mines de l'EI.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.