15/03/2018 13:26
Des représentants de 17 villes et provinces du delta du Mékong et du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre) ont participé, mercredi 14 mars à Pleiku, capitale provinciale de Gia Lai, à la première réunion plénière de la Commission du Mékong du Vietnam, afin de réfléchir à des mesures pour le développement durable du bassin du Mékong.
>>Mesures pour l'exploitation durable des ressources en eau du Mékong
>>Gestion et exploitation durable des ressources d'eau du Mékong
>>Pour l’emploi efficace des ressources en eau du Mékong

Le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà, prend la parole.
Photo : baotainguyenmoitruong

Cinq provinces des hauts plateaux du Centre ont été ajoutées dans la Commission du Mékong du Vietnam, a souligné le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà, président de ladite commission.

Dans le contexte de changement climatique, la variation du niveau d'eau aux saisons sèche et des pluies a provoqué de graves répercussions sur le développement socio-économique des localités. Le Vietnam a la responsabilité de collaborer avec les pays en amont pour réfléchir aux grandes politiques et questions juridiques, mettre en œuvre des projets urgents et des tâches reliées à la région, notamment delta du Mékong et Tây Nguyên.

Selon la Commission du Mékong du Vietnam, l'année 2018 devrait connaître des variations en matière d'hydro-météorologie dans le bassin du Mékong. Le changement climatique et les phénomènes météorologiques extrêmes continueront de poser des défis pour le développement socio-économique des localités du delta du Mékong et du Tây Nguyên.

La Commission doit revoir ses missions, étudier les impacts des projets hydroélectriques sur le fleuve et avancer des mesures d'adaptation à la situation.

Des propositions seront soumises au gouvernement pour préparer le 3e Sommet de la Commission internationale du Mékong, prévu en avril à Siem Reap, au Cambodge.

D'une superficie de près de 4 millions d'hectares, le delta du Mékong représente 50% de la production alimentaire du Vietnam, près de 70% de ses exportations de produits aquatiques et 90% de celles de riz.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.