28/01/2021 10:47
Après avoir reçu des informations du Japon concernant une femme en provenance de Hai Duong testée positive au SARS-CoV-2 après son arrivée à Osaka, le 27 janvier, le ministre de la Santé Nguyên Thanh Long a immédiatement envoyé une mission médicale à Hai Duong pour aider la province à prendre des mesures d'urgence de prévention et de contrôle de l’épidémie.
>>COVID-19 : 1.430 patients ont été guéris
>>COVID-19 : deux nouveaux cas importés détectés au Vietnam
>>Coronavirus : aucun nouveau cas, le bilan reste à 1.548

Des mesures sanitaires nécessaires ont été prises dès la découverte de deux cas de transmission intracommunautaire dans les provinces de Hai Duong et de Quang Ninh.
Photo : VNA/CVN


En fin d'après-midi du 27 janvier, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19, a eu une réunion urgente avec la permanence du Comité au ministère de la Santé.

Immédiatement après la réunion, le vice-ministre de la Santé Dô Xuân Tuyên, chef adjoint du Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19, s'est rendu à Hai Duong pour diriger la réponse d’urgence à l’épidémie dans cette localité.

Le 27 janvier au soir, deux cas de transmission intracommunautaire ont été confirmés, dont l’un à Hai Duong et l’autre à Quang Ninh. Après avoir reçu les résultats des tests de dépistage, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam et le ministre de la Santé Nguyên Thanh Long ont organisé en urgence une réunion par visioconférence avec les dirigeants de ces deux provinces.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a déclaré : "Comme le Nouvel An lunaire approche, la mise en œuvre des mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie doit être menée à un niveau plus élevé... Le ministère de la Santé fera de son mieux pour l’aider, mais Hai Duong doit se concentrer fortement de façon de localiser l’épidémie en 10 jours". Il a également souligné que, comme le cas à Hai Duong était lié à un cas d'infection par la nouvelle variante du SARS-CoV-2 selon les informations japonaises, il fallait des précautions particulières pour assurer la sécurité des forces chargées de la lutte contre le COVID-19.

Pour la province de Quang Ninh, le vice-Premier ministre lui a demandé de faire rapidement la recherche des contacts, de mettre immédiatement en œuvre des mesures anti-épidémiques selon les règlements du ministère de la Santé et de faire régulièrement rapport de la situation. Le ministère de la Santé apportera son assistance en cas de besoin, a-t-il affirmé.

Les nouvelles contaminations à Hai Duong et à Quang Ninh sont une femme vietnamienne de 34 ans et un homme vietnamien de 31 ans.

La femme à Hai Duong avait eu un contact étroit avec une autre femme qui a été testée positive au coronavirus dès son entrée à Osaka, au Japon. Les tests de dépistage montrent qu’elle est contaminée par le nouveau coronavirus. L’homme à Quang Ninh, lui, était allé à l’hôpital après avoir présenté des symptômes comme fièvre, toux... Il a été ensuite testé positif au coronavirus. Les deux patients sont actuellement traités à l’Hôpital national des maladies tropicales à Hanoï.

Le bilan total s’établit désormais à 1.553 cas confirmés.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.