14/04/2020 21:06
Des médias internationaux ont continué de saluer la lutte du Vietnam contre le COVID-19, affirmant que la réponse rapide et active des autorités et la coopération de la population jouent un rôle important.
>>COVID-19 : la presse internationale analyse de premiers succès du Vietnam 
>>Les médias étrangers apprécient la lutte contre le COVID-19 du Vietnam

Un agent médical prélève les échantillons de test au COVID-19 dans le district de Mê Linh, à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

La presse australien The Strategist a déclaré que le Vietnam avait suivi une approche budgétaire qui s'est avérée efficace. Le gouvernement vietnamien a resserré les contrôles aux frontières et a mis les hôpitaux et les services de santé locaux en état d'alerte avant le premier décès en Chine et seulement trois jours après la confirmation de l'épidémie dans ce pays.

L'article a également noté que les citoyens ont volontairement partagé des informations personnelles sur la santé via une application lancée par le gouvernement appelée NCOVI tandis que les autorités ont activement interagi avec les citoyens via les médias sociaux.

Il a conclu qu'en se concentrant sur l'évaluation précoce des risques, une communication efficace et la coopération entre le gouvernement et les citoyens, un pays manquant de ressources et doté d'un système de santé précaire peut gérer la pandémie.

Dans le même temps, le site ASEAN Post a déclaré que d'autres pays de l'ASEAN et le reste du monde peuvent apprendre la réponse rapide du Vietnam à la pandémie.

Le quotidien français Libération a souligné les réalisations impressionnantes du Vietnam dans la prévention et le traitement de la maladie pour assurer la sécurité et la santé des personnes au lieu de tenir compte des bénéfices des compagnies d'assurance.

À ce sujet, le journal russe Novosti Petrozavodsk a cité une femme du pays de retour du Vietnam disant que l'État vietnamien avait offert tout le soutien possible aux citoyens et le peuple vietnamien suivait sans hésitation les règles de l'État.

The Times of India a déclaré que le gouvernement vietnamien avait activement protégé les citoyens contre l'épidémie en suggérant rapidement des initiatives et en comprenant la nature exacte des défis.

L'article souligne que le succès pourrait être atteint si chaque citoyen renforce sa responsabilité et coopère avec le gouvernement.

Le journal britannique The Guardian a publié une affiche et des timbres postaux conçus par des peintres vietnamiens souhaitant envoyer la solidarité dans la lutte contre le COVID-19.

Don du sang, le 14 avril à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Pendant ce temps, le journal américain New York Times a déclaré qu'en dépit de ressources et de capacités financières insuffisantes, le Vietnam avait offert des masques à la France, à l’Allemagne, à l’Italie, à l’Espagne et au Royaume-Uni, ainsi qu’au Cambodge et au Laos. Le Vietnam a également coopéré avec la partie américaine pour transporter 450.000 combinaisons de protection Dupont aux États-Unis.

L'agence de presse allemande Deutsche Presse-Agentur (DPA) a souligné le 13 avril que la réponse du Vietnam à la pandémie de COVID-19 peut considérer comme les leçons pour les autres pays.

Le DPA a cité le représentant de l'OMS au Vietnam, Kidong Park, disant que la participation proactive du gouvernement Vietnam constituait un facteur clé dans la lutte contre le COVID-19.

Le 13 avril, le site7news.com.au a publié un article de Chris Humphrey et Bac Pham de l'Agence de presse australienne AAP sur le travail de prévention et de lutte contre l'épidémie au Vietnam. Selon cet article, grâce à la combinaison d'une action précoce, de la mise en oeuvre de tests approfondis, d'une forte quarantaine et d'une solidarité sociale, le Vietnam a évité à l'heure actuelle la dévastation de l'épidémie de COVID-19.

Malgré un faible nombre de cas confirmés, le Vietnam a lancé une politique nationale de distanciation sociale le 1er avril, une réponse beaucoup plus rapide et plus décisive que celle observée dans les cas où des milliers de cas se sont produits.

Les écoles vietnamiennes sont fermées depuis janvier et la mise en quarantaine en masse a commencé le 16 mars. Depuis lors, des dizaines de milliers de personnes entrant dans le pays en provenance de pays gravement touchés sont entrées en quarantaine obligatoire. Depuis le 25 mars, les vols internationaux ont totalement été suspendus, tandis que les transports intérieurs ont été réduits.

Ces derniers jours, plusieurs Partis politiques des pays d’Amérique latine ont envoyé des messages louant la solidarité et les efforts du Vietnam dans sa lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le Parti du Mouvement de la gauche unie (MIU) de la République dominicaine a exprimé son admiration devant la réponse rapide du Vietnam pour faire face à l'épidémie de COVID-19, bien qu'il soit l'un des premiers pays au monde touchés par l’épidémie. Le Vietnam a également pris des mesures drastiques depuis le début avec la coordination étroite à la fois du système politique et de l'ensemble du peuple pour contrôler les effets de COVID-19.

Le Parti communiste chilien a déclaré que les résultats obtenus par le Vietnam dans la lutte contre le COVID-19 étaient considérés comme un bon exemple pour plusieurs gouvernements dans le monde.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.