15/09/2019 20:59
Le 13 septembre, de nombreuses provinces thaïlandaises ont commencé à distribuer des masques à la population alors que le smog provoqué par les incendies de forêt en Indonésie flottait dans la région méridionale.
>>L'Indonésie renforce la protection des forêts primaires et des tourbières
>>Les Indonésiens prient pour la pluie au milieu des feux de forêt
>>Incendies en Amazonie: des centaines de nouveaux feux, l'émotion grandit

Des Thaïlandais portent des masques contre le smog résultant des incendies de forêt. Photo : AFP/VNA/CVN


Les autorités de la ville de Hat Yai, la plus grande de la province de Songkhla, dans le sud de la Thaïlande, ont commencé à distribuer des masques aux résidents et aux touristes le même jour.

Le bureau régional de l’environnement de la région 16 de la province de Songkhla a fait état d’une concentration de PM2.5 (particules) à 54 microgrammes par mètre cube d’air, dépassant ainsi le seuil de sécurité fixé à 50 en Thaïlande. Les niveaux de PM2.5 dans la province de Satun étaient également supérieurs à 50, mais ceux dans les autres provinces sont restés dans le seuil de sécurité.

Le département de contrôle de la pollution de Thaïlande a toutefois signalé le niveau de PM2.5 à Hat Yai, Songkhla à 69 microgrammes par mètre cube d’air, le pire de la région du sud, suivi par le district de Satun à 59 microgrammes par mètre cube d’air.

Le bureau de l'environnement de la région 16 a conseillé aux habitants de Hat Yai de porter des masques pour les activités de plein air et de consulter immédiatement un médecin en cas de problèmes respiratoires.

Le bureau de la santé et de l'environnement de la municipalité de Hat Yai a annoncé qu'il avait déjà stocké 250.000 masques et qu'il les distribuerait aux résidents et aux touristes de la ville.

Dans la province de Trang, le bureau de santé provincial a distribué 12.000 masques aux bureaux de santé des districts. Le chef chargé de la santé de la province de Trang, Banjerd Sukpipatpanon, a déclaré que le niveau de poussière dans la province avait été mesuré à 40 microgrammes par mètre cube d'air.

Le smog se produit souvent en saison sèche dans certains pays de l’Asie du Sud-Est, dont la Thaïlande, en raison des pratiques traditionnelles de combustion dans l’agriculture indonésienne pour défricher les terres destinées aux plantations d’huile de palme ainsi que des activités dans les fermes forestières fournissant des matières premières pour la fabrication de papier.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Phnom Penh propose à Bà Ria-Vung Tàu d'ouvrir une ligne de bus touristique Une délégation de la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu conduite par Nguyên Hông Linh, secrétaire du Comité du Parti et président du Conseil populaire provincial, a travaillé lundi matin 21 octobre à Phnom Penh avec Khuong Sreng, gouverneur de la municipalité de Phnom Penh.