08/07/2017 09:13
Le dernier spectacle du réalisateur et metteur en scène Viêt Tu, réalisé sur un lac de 1,5 hectare, a ouvert de nouveaux horizons aux marionnettes sur l’eau traditionnelles. Des agriculteurs se sont mués en artistes professionnels pour conter leur vie quotidienne sur la scène.
>>Les marionnettes de Bao Hà : une histoire qui ne tient plus qu’à un fil
>>À Dào Thuc, les marionnettes sur eau dansent au rythme des traditions
>>Le nouvel espace culturel a pris ses quartiers à Hanoï

Une scène du spectacle La Quintessence du Tonkin. Photo : TTVH/CVN

Intitulé Thuo ây xu Doài (La quintessence du Tonkin (1) ou The Quintessence of Tonkin en anglais), ce spectacle présente les pratiques rizicoles du delta du fleuve Rouge, berceau de la civilisation vietnamienne. La pièce, d’une durée d’une heure, a émerveillé le public, jouée sur un lac de 1,5 hectare dans la commune de Sài Son, district de Quôc Oai, en banlieue de Hanoï.

Thuo ây xu Doài est inspiré du répertoire des marionnettes sur l’eau vietnamiennes. «Les marionnettes sur l’eau traditionnelles du Vietnam sont très connues. Les spectacles ensorcellent les spectateurs vietnamiens comme étrangers. Cependant, je ne voulais pas créer quelque chose de similaire à ce qui existe. Au lieu de cela, dans mon spectacle, les humains exécutent et remplacent les personnages des marionnettes», a partagé le réalisateur Viêt Tu.

Valoriser l’art traditionnel

Ce réalisateur a la réputation de faire dans l’unique, même si sa passion demeure la culture traditionnelle. Fin 2015, il a présenté sur scène le culte des Déesses-Mères en l’expurgeant de ses aspects religieux. Ce spectacle de 50 minutes, dénommé Tu Phu (Quatre Palais), représente de nombreuses pratiques de ce culte désormais classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sa dernière pièce de théâtre a impliqué 140 habitants du village de Da Phuc de la commune de Sài Son. Les agriculteurs jouent les personnages incarnés normalement par les marionnettes dans les spectacles traditionnels ordinaires. Ils sont comme des artistes professionnels. «Pendant la journée, ce sont des agriculteurs travaillant dans leurs champs, mais le soir, ils deviennent des personnages différents grâce au spectacle. J’ai été très ému et j’apprécie beaucoup les efforts qu’ils ont consacrés durant les répétitions pendant presque toute l’année dernière», a confié le réalisateur.

La pièce agit comme un sortilège sur le spectateur. Photo : TTVH/CVN

Grâce à une succession d’extraits connus de pièces traditionnelles, les activités de la vie quotidienne d’un village rural du delta du fleuve Rouge sont fidèlement retracées : labours, semis, repique du riz, pêche... Le berger joue de la flûte, des enfants font voler leurs cerfs-volants dans les rizières. Des rangées de bambous sont plantées autour du lac afin d’assurer le plus d’authenticité au spectacle.

Le public a été encore impressionné par le thuy dinh (pavillon sur l’eau) qui est une réplique de grande taille de celui construit sous la dynastie des Ly (1010-1225) sur le lac Long Tri au sein de la pagode Thây (Maître). «Le +thuy dinh+ est le lieu où ont lieu les spectacles de marionnettes sur l’eau. Le maître bonze Tu Dao Hanh (1072-1116), qui a passé sa vie à la pagode du Maître, est considéré comme l’ancêtre de cette forme d’art. C’est pourquoi je voulais apporter cette idée au spectacle», a expliqué Viêt Tu sur les raisons pour lesquelles une réplique du thuy dinh de 10 tonnes figure ici.

Toucher le cœur des spectateurs

Plusieurs extraits connus de marionnettes sur l’eau sont présentés, dont Têu giao dâu (Le prélude de Têu). La vie quotidienne des habitants de la région Xu Doài (Ouest de Hanoï) est reproduite avec des extraits comme comme Duôi cao bat vit (Chasser le renard et attraper le canard), Ngu ông (Pêcheur).

La vie sur le terrain : les marionnettes sur l’eau représentent la culture de la riziculture. Photo : TT/CVN

Entre les scènes de marionnettes, les agriculteurs reproduisent des scènes de travail au champ, au matin, intitulées «Nang som» (Lumière du matin), ou la démonstration artistique d’une fête de village. Une procession et une cérémonie extravagantes soulignent la sueur et les larmes nécessaires pour obtenir de tels honneurs. Avec la scène sur l’eau, la réplique du thuy dinh et un système d’éclairage laser moderne créent des effets étonnants, faisant de La Quintessence du  Tonkin une fête visuelle frappante.

L’historien Duong Trung Quôc n’a pas tari d’éloges sur le spectacle en déclarant : «Le producteur et le réalisateur ont investi non seulement dans un nouveau concept de scène, un système de sonorisation et d’éclairage, mais aussi dans des personnes réelles. La décision de choisir des agriculteurs locaux en tant qu’interprètes ou exécutants a ému le public, y compris moi-même».

L’artiste vétéran Duc Hùng du Théâtre des marionnettes sur l’eau Thang Long a affirmé que les extraits de marionnettes traditionnels avaient reçu une nouvelle touche de La Quintessence du  Tonkin. «J’ai la chair de poule en regardant le spectacle. J’admire le réalisateur et metteur en scène Viêt Tu, parce qu’il a conté de façon très créative l’histoire culturelle de la région Xu Doài d’il y a 1.000 ans».

Jusqu’au 30 septembre prochain, La Quintessence du Tonkin sera représentée du vendredi au dimanche toutes les semaines, à partir de 19h30.
                                  

Offre spéciale

Pour obtenir des informations sur les places, appelez le 09 04 56 77 66. Et jusqu’au 30 septembre, un billet offert pour un billet acheté.
 

Thuy Hà/CVN

(1) : Le Tonkin est un nom jadis utilisé pour désigner la partie septentrionale du Vietnam actuel (d'après Wikipédia).
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.