24/03/2020 17:43
À l'heure actuelle, l’intrusion saline touche de nombreuses provinces du delta du Mékong, y compris Bên Tre. Cette situation entraîne des difficultés dans la vie quotidienne des habitants. Face à cette problématique, une centaine de jeunes de la localité n'hésitent pas à à s'immerger dans les canaux visant à surélever une dizaine de barrages salins afin de stocker l'eau douce pour la production.
>>La jeunesse mobilisée pour les plus nécessiteux
>>Réorganiser l’agriculture pour faire face à la sécheresse
>>Le gouvernement soutient les localités touchées par la salinisation

Des jeunes n'hésitent pas à s'immerger dans les canaux visant à surélever une dizaine de barrages salins afin de stocker l'eau douce pour la production.
Photo : TP/CVN

Pour des habitants vivant dans le district de Cho Lach où est considéré comme "le panier de fleurs" de la région du delta du Mékong, c’est la première fois qu’ils sont témoins d’une intrusion saline aussi dévastatrice. D’après le responsable de Cho Lach, Nguyên Tân Kha, la salinisation couvre actuellement 1.200 ha de plantes de variété et près de 8.750 ha de vergers appartenant à environ 6.000 foyers. "La salinisation actuelle atteint peut-être les 10%0, tandis que des plantes sont mortes à 1%0", a-t-il informé.

Face à cette urgence, les responsables de Cho Lach ont décidé de mobiliser de nombreux jeunes volontaires dans la lutte contre la salinisation. Cette campagne entre dans le cadre du Mois de la jeunesse 2020, lancé depuis le 1er mars.

Il s’agit de construire plus de 60 barrages provisoires pour stocker l’eau douce. Ce modèle a apporté de résultats remarquables. Avec une vingtaine de barrages provisoires, plusieurs foyers, situés dans le hameau Binh Thanh dans la commune de Hoà Nghia, n’ont pas besoin d’acheter de l’eau douce pour leur production. "Près de 15 ha de vergers et de plantes d’agrément ont été protégées face à l'intrusion saline", a partagé Pham Vu Linh, responsable du hameau Binh Thanh.

"Cependant, la quantité d'eau douce stockée est suffisante pour seulement un ou deux mois. Avec un peu de chance, la pluie ne causera pas beaucoup plus de dégâts mais si la salinité augmente, ce sera très difficile", a-t-il ajouté.

Chaîne de solidarité dans la pénurie d’eau douce

Pour Trân Thi Chinh, propriétaire de 0,3 ha de pamplemoussiers, "la salinisation de cette année est connu un record. Le delta du Mékong entre dans une nouvelle période de sécheresse et d’intrusion saline qui, selon les prévisions, pourrait dépasser le pic historique de 2016", a-t-elle partagé.

"Cependant, grâce à la naissance de ces barrages provisoires, je n’ai pas besoin de me procurer de l’eau douce pour le moment", a-t-elle souligné. Ces barrages ont également aidé la famille de Tu Thi Thuy a économisé une centaine de millions de dôngs pour arroser ses arbres d’agrément.

Les statistiques du responsable du hameau Binh Thanh, Pham Vu Linh, indique que la construction de ces barrages provisoires contribue à aider les paysans à économiser 6 millions de dôngs d’eau douce par hectare. À ce jour, dix communes et bourgs du district de Cho Lach en bénéficient.

"Les jeunes volontaires de la localité apportent également de l’eau douce à domicile des nécessiteux, qui sont des personnes âgées en situation difficile", a informé le responsable de Cho Lach, Nguyên Tân Kha.


Perte de 5.500 milliards de dôngs

D’après le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, la période de sécheresse et d’intrusion saline dans le delta du Mékong est arrivée un mois plus tôt que d’habitude.

De plus, elle risque de dépasser le pic historique de 2016 où 60.0000 personnes avaient souffert d’une grave pénurie d’eau, où 160.000 ha de terres arables avaient subi la salinisation, causant plus de 5.500 milliards de dôngs de pertes.
 

Câm Sa/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).