15/10/2021 12:43
Nguyên Van Huyên et Phan Van Duc sont deux des 65 membres méritants de l'Union de la jeunesse vietnamienne qui recevront le prix du "15 octobre". Il s’agit d’une récompense de l’UJV qui honore ses membres aux réalisations exceptionnelles dans leurs travaux au sein de l’association et de mouvements de la jeunesse.
>>Pénurie de sang : mobiliser d’urgence les donneurs
>>Près de 2.000 jeunes et ouvriers à Hô Chi Minh-Ville participent au don de sang
>>Des repas gratuits pour des étudiants et travailleurs pauvres

Nguyên Van Huyên, chef de campagnes de don de sang de Hanoï.
Photo : TP/CVN

À 23 ans, Nguyên Van Huyên est l'un des leaders du mouvement du don de sang de Hanoï. Quant à Phan Van Duc, 29 ans, il a pris de nombreuses initiatives pour organiser des activités philanthropiques pour la communauté.

Nguyên Van Huyên, vice-président de l'Association des jeunes mobilisateurs de dons de sang de Hanoï, s'est porté volontaire pour donner son sang 23 fois. La première fois qu'il a fait don de son sang il était étudiant en première année à l'Université des mines et de géologie de Hanoï. Huyên a fait savoir que son record de dons de sang en une année est de 4 fois. Il est toujours présent lors de grands événements tels que le Festival du "Printemps rose" ou le "Cœur volontaire" et il est également toujours prêt à donner du sang en cas d'urgence.

Chef de campagnes de don de sang

Pour Huyên, aider les patients est aussi important que de mobiliser d'autres personnes à donner leur sang. C’est d’avoir plus de compagnons pour les activités philanthropiques, faisant don de leur sang pour sauver des vies. C’est également avoir plus de foi et de motivation à sensibiliser son entourage à surmonter les barrières psychologiques, à mieux comprendre le sens du don.

Selon Huyên, de nombreuses personnes ont encore des doutes et des inquiétudes à propos du don de sang. Ils ont peur des aiguilles, s’interrogent sur l’hygiène et sur les effets sur la santé après un don de sang. Même ses parents étaient hésitants au début, mais une fois qu’ils ont vu que "leur fils était en bonne santé, et que j’étais heureux de participer aux activités communautaires, ils m'ont vraiment soutenu et encouragé dans mon travail".

Huyên a ajouté que la mobilisation des donneurs pour la campagne de dons de sang est devenue plus difficile quand l'épidémie de COVID-19 a éclaté. Les étudiants suivent leurs cours en ligne, donc la plupart d'entre eux ont quitté la capitale pour retourner dans leur ville natale. Cela provoque non seulement une pénurie de sang pour le traitement dans les hôpitaux, mais il est également difficile d'organiser et de maintenir des groupes de donneurs de sang et de bénévoles de l'Union de la jeunesse vietnamienne pour mobiliser les dons dans la ville. "Nous renforçons nos activités et concours sur les sites et les réseaux sociaux", a déclaré Huyên.

Lors du déclenchement de l'épidémie à Hanoï en avril 2020, Huyên a dirigé le projet "Journée des volontaires pour le don de sang" comptant une centaine de volontaires en service à des points de don de sang fixes pour contacter et mobiliser les donneurs. Récemment, le programme "Pour le cher Sud" d'août à octobre 2021 a reçu plus de 9 000 unités de sang.

Avec ses réalisations en tant que donneur de sang et organisateur de campagnes de don de sang, Huyên a reçu les satisfecit du Comité central de l'Union de la jeunesse vietnamienne, de la Croix-Rouge du Vietnam et du ministère de la Santé. Il est l'un des plus jeunes volontaires parmi les 100 donneurs de sang représentatifs en 2020.

Initiatives pour soutenir
les personnes en difficulté

Phan Van Duc a pris plusieurs initiatives pour soutenir les personnes en difficulté dans sa localité.
Photo : TP/CVN
Phan Van Duc, 29 ans, est vice-président de la section de l'Union de la jeunesse vietnamienne dans la commune de Binh Tri, district de Thang Binh (province de Quang Nam, Centre). Il a pris de nombreuses initiatives pour aider les personnes en situation difficile. Pendant l'épidémie de COVID-19, il a organisé un restaurant du cœur, aidant les immigrés à retourner dans leur ville natale, mettant en place une zone d’isolement dans le district de Thang Binh.

Duc a appelé les bienfaiteurs à faire don de nourriture et d'argent et aux jeunes locaux à participer aux activités du restaurant du cœur. En août dernier, le restaurant a distribué plus de 4.000 repas gratuits, d'une valeur de plus de 100 millions de dôngs.

Il contribue également à l'éradication de l'habitat sommaire dans sa localité. Particulièrement au début de cette année, deux maisons d’un budget total de 170 millions de dôngs ont été attribuées à deux personnes vivant seul et en situation difficile. Par ailleurs, il a également aidé de nombreuses personnes en difficulté dans la période de distanciation sociale avec le modèle du "marché à zéro dôngs".

"Après une période de fonctionnement, le marché à zéro dôngs a attiré la participation de nombreux jeunes et bénévoles. De nombreux bienfaiteurs au pays et à l'étranger nous ont beaucoup soutenus", a expliqué Duc.

En avril dernier, Duc a mobilisé les jeunes et donateurs pour organiser le programme "Avril de la compassion", offrant des repas gratuits, proposant des services de coupe de cheveux gratuits et en remettant des cadeaux et semis aux personnes en difficulté de la commune de Trà Tâp, district de Nam Trà My, avec un budget total de 45 millions de dôngs. Il a appelé les donateurs à soutenir le petit  Nguyên Trân Gia Phat (domicilié dans la commune de Binh Dinh Bac) atteint d'une grave maladie d'un montant de plus de 70 millions de dôngs...

Phan Van Duc a reçu les satisfecit de la section de l'Union de la jeunesse vietnamienne dans le district de Thang Binh ; du Comité central de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh ; la section provinciale de l'Union de la jeunesse de Quang Nam.

Le prix du "15 octobre" est un prix décerné par l'Union de la jeunesse vietnamienne aux représentants typiques de l'association ayant accompli des réalisations exceptionnelles dans le travail de l'association et de mouvements de la jeunesse. Cette année, le prix honore 65 personnes exceptionnelles, sélectionnées parmi 92 nominations provenant de 55 provinces et villes. Le prix du "15 octobre" en 2021 est l'une des activités présentes dans le cadre du 65e anniversaire de la journée traditionnelle de l'Union de la jeunesse vietnamienne (15 octobre 1956 - 15 octobre 2021).

Xuân Lôc/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.