04/05/2020 16:15
Le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin a annoncé le 1er mai qu’il autoriserait la reprise des activités de nombreuses entreprises à partir du 4 mai et assouplirait partiellement l'ordonnance de contrôle des mouvements (MCO) - un train de mesures imposées pour contrôler la pandémie de virus SARS-CoV2.
>>Des pays d’Asie du Sud-Est assouplissent graduellement les restrictions imposées
>>Des mesures de lutte contre le COVID-19 à Singapour et en Malaisie

Des habitants dans la capitale Kuala Lumpur, en Malaisie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pourtant, un jour devant l’assouplissement partiel de ces mesures, la Malaisie a constaté 122 nouveaux cas de COVID-19 le 3 mai, soit le plus grand nombre des cas contaminés de virus SARS-CoV-2 depuis le 16 avril. Ainsi, pour l’heure, la Malaisie recense 6.298 patients de COVID-19 dont 105 décès.

Le Premier ministre malaisien a précisé que les rassemblements de masse comprenant des événements religieux et sportifs ne seront pas encore autorisés.

Avant la décision d’assouplir la MCO mentionnée, chaque jour, la Malaisie subit une perte de 2,4 milliards de ringgit (558 millions d'USD), selon le Premier ministre malaisien. Si cette ordonnance prolonge pendant un mois de plus, la Malaisie connaîtra une perte de 35 milliards de ringgit, portant ainsi la perte totale depuis l’application de cette ordonnance à 98 milliards de ringgit, soit près de 22,8 milliards d'USD.

Selon les prévisions de la Fédération des employeurs malaisiens (MEF), la pandémie de COVID-19 a fortement touché le marché du travail. Le taux de chômage après la MCO atteindrait un record de 13% obligeant 2 millions de personnes à tomber dans le chômage, soit un nombre le plus élevé par rapport à la crise financière asiatique en 1998 et la crise économique mondiale 2008-2009.

Néanmoins, l’assouplissement de la MCO cause des inquiétudes à tellement que sur le site https://www.change.org a déjà collecté 456.000 signatures électroniques soutenant la poursuite de prolongation de la MCO pour éviter toutes les erreurs des autres pays après la levée tôt et l’assouplissement précoce de cette ordonnance.

Pour l’heure, six États en Malaisie poursuivent à prolonger la MCO dont Sarawak, Sabah, Penang, Pahang, Kelantan et Kedah. Depuis la mi-mars, la Malaisie a demandé à tous les établissements de commerce non essentiels et des écoles de fermer leur porte dans le contexte de la forte augmentation du nombre des cas contaminés au COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Inauguration d'un téléphérique disposant du pilier le plus haut du monde Le téléphérique Cat Hai - Phu Long qui relie les communes de Dông Bai et de Phù Long, district de Cat Hai, ville portuaire de Hai Phong (Nord), a été inauguré le 6 juin.