06/09/2015 16:47
Plusieurs touristes étrangers sont très contents de s’entretenir avec les guides touristiques volontaires du club «Ask me anything» (Demande-moi n’importe quoi) au lac Hoàn Kiêm (lac de l’Épée restituée), à Hanoi, un club tout récent puisqu’il a été fondé en avril.
>>Promotion touristique : efforts louables mais insuffisants
>>Hanoi maintient sa position de destination touristique attrayante
>>Des étudiants qui se muent en guides touristiques

Les membres du club «Ask me anything» donnent des informations aux touristes étrangers. Photo : DT/CVN

«C’est magnifique de se rencontrer avec de jeunes vietnamiens. Ils sont très accueillants et consacrent leur temps à aider les touristes comme nous. Notre voyage est bien mieux avec leur aide», se satisfait David Sage, un touriste sud-africain. Et si des voyageurs domestiques ont besoin d’avoir des informations sur Hanoi, ces jeunes volontaires sont également prêts à les leur donner.

L’initiative de la création du club «Ask me anything» vient de Trân Van Tiên, propriétaire de deux cafés au lac de l’Épée restituée et à Diên Biên Phu. «Habituellement, des centaines de voyageurs vont voir le lac de l’Épée restituée. Mais la majorité n’a pas de guide touristique, alors qu’ils souhaitent visiter et mieux comprendre la culture et l’histoire des vestiges à Hanoi. En outre, ils souhaitent aussi trouver des lieux intéressants comme de bons restaurants, un hôtel de qualité ou à de prix raisonnable, ou tout simplement trouver leur chemin. C’est pourquoi j’ai décidé de créer ce club pour les aider», a expliqué M. Tiên.

Il a alors partagé son idée sur les réseaux sociaux, et plusieurs jeunes se sont manifestés pour participer à l’aventure. Le week-end, les jeunes installent une grande pancarte en anglais devant le temple Ngoc Son sur laquelle est inscrit «Ici, nous vous aidons. Nous parlons chinois, japonais, français et allemand. Nous pouvons montrer le chemin, vous parler de culture, d’histoire, de gastronomie du Vietnam, etc. Tout est gratuit». Les touristes présents au lac de l’Épée restituée sont très surpris puis satisfaits de ces jeunes.

Actuellement, le nombre de membres du club augmente de plus en plus. La plupart des jeunes viennent au club pour avoir l’occasion d’échanger avec les étrangers et d’améliorer leurs compétences linguistiques. «Pour devenir guide touristique, je dois acquérir des connaissances sur Hanoi. En outre, j’ai l’occasion de mieux comprendre la culture des pays du monde», explique Vu Minh Hang, 22 ans, diplômé de l’Université de Hanoi.

Mai Huong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.