12/03/2019 16:57
La prochaine personne à marcher sur la Lune sera sans doute une femme, a annoncé l'administrateur de l'agence spatiale américaine, qui prédit aussi qu'une femme sera la première à fouler le sol de Mars.
>>Le Français Thomas Pesquet effectue sa 2e sortie orbitale
>>Retour sur Terre du Russe Padalka, le cosmonaute ayant passé le plus de temps dans l’espace
>>Le robot américain Opportunity révèle un mystère géologique sur Mars

L'astronaute américaine Anne McClain, le 1er février dans la Station spatiale internationale. Photo: AFP/VNA/CVN

"Il est probable que la prochaine personne sur la Lune sera une femme. Et la première personne sur Mars sera aussi probablement une femme", a dit Jim Bridenstine dans une interview enregistrée vendredi 8 mars pour l'émission Science Friday de la radio américaine WNYC, à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Le chef de la Nasa a également rappelé que le 29 mars, pour la première fois de l'Histoire, deux femmes astronautes effectueraient une sortie depuis la Station spatiale internationale. Jamais une sortie spatiale n'avait été 100% féminine jusqu'à présent.

Les deux astronautes, Anne McClain et Christina Koch, effectueront des opérations de maintenance. "La NASA s'engage à avoir un éventail large et divers de talents, et nous avons hâte que la première femme soit sur la Lune", a conclu Jim Bridenstine. De nombreuses femmes ont été dans l'espace depuis la Soviétique Valentina Terechkova en 1963, et la NASA compte de nombreuses astronautes. Mais les douze astronautes à avoir marché sur la Lune lors des missions Apollo entre 1969 et 1972, étaient exclusivement des hommes. Depuis, aucun humain n'est retourné sur la Lune.

La NASA est en train de construire la fusée la plus puissante de tous les temps, le Space Launch System (SLS), et une capsule baptisée Orion, pour le retour des humains sur la Lune en 2028. Quant à Mars, une mission habitée est prévue "dans les années 2030".

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.