23/04/2016 14:53
Durant le mois d’avril, des régions périphériques de la capitale «endossent» une chemise d’un rouge éclatant. Ce signe marque l’épanouissement des fleurs du bombax ceiba (hoa gao), un typique des villages vietnamiens.

>>Des statues pour accompagner les défunts du Tây Nguyên
>>Hô Chi Minh-Ville va fêter les cerisiers en fleurs
>>Hanoi va fêter les cerisiers en fleurs

Un groupe des amateurs de phuot (voyager en toute liberté) en moto immortalise le bon instant de la floraison du bombax ceiba.

Photo : Ngân Huong/CVN


Cette espèce de fleur rattache des régions campagnardes du Nord. Sa floraison annonce l’approche de l’été. Lors des derniers jours du printemps, de nombreuses zones suburbaines de Hanoi sont ornées de fleurs rouges nommées en vietnamien «hoa gao» (fleur de riz). Sa beauté est un mariage harmonieux entre la simplicité, le paisiblement et la splendeur. D’ailleurs, un bombax ceiba près de la porte d’un village symbolise une vie aisée des villageois.

Le district de My Duc, Hanoi

Au bord du ruisseau Yên, des fleurs rouges embellissent les montagnes.

Photo : TT/CVN


À 70 km au sud-ouest de Hanoi, dans le district périphérique de My Duc, la pagode Huong (pagode des Parfums) est fréquentée par des touristes vietnamiens comme étrangers. Une excursion en barque le long du ruisseau Yên (Yên Vi) permet aux pèlerins de découvrir des paysages pittoresques entre mont et mer de ce haut lieu touristique. Au bord de ce ruisseau, de nombreuses fleurs du bombax ceiba. Des passagers peuvent profiter la durée de la saison de cette fleur (environ deux ou trois semaines) pour l’immortaliser avec leur appareil photo.

Le district de Chuong My, Hanoi

Un bombax ceiba au pied du mont Trâm. Photo :  Mytour/CVN


Appartenant au complexe des pagodes du mont Trâm, la pagode éponyme est un site historique du district de Chuong My. Pour les passionnés de fleurs, il leur est impossible de venir à Hanoi sans passer par cette pagode. À la fin du printemps, des groupes de bombax ceiba au pied du mont de même nom créent la splendeur d’un ouvrage classique.

Le district de Van Giang, province de Hung Yên

Cet arbre est typique de la campagne du Nord. Photo : Dphanoi/CVN


Sur les pentes de la digue du Fleuve rouge, du village céramique de Bat Tràng dans le district de Van Giang, des bombax ceiba de grandes tailles font le bonheur des photographes. En effet, ces grands arbres isolés reflètent un paysage charmant et romantique de la campagne du Nord.

Ngoc Yên/CVN

 
 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.