29/04/2020 18:33
Des experts vietnamiens et indiens ont commencé mardi 28 avril la restauration d'un complexe dé tours A, considéré comme la zone centrale du sanctuaire de My Son, patrimoine mondial situé dans la province de Quang Nam (Centre).
>>Quang Nam : exploitation de quatre nouveaux sites touristiques
>>Ouverture du festival des patrimoines de Quang Nam 2017

Le complexe des tours A de la zone centrale du sanctuaire My Son dans la province de Quang Nam couvre une superficie de près de 3.000 m² et est entouré d'un mur de briques de plus d'un mètre d'épaisseur. Les experts restaureront soigneusement les tours A1, A8, A10, A11, A12 et A13 sur la base du principe de préservation des valeurs anciennes autant que possible. Ils s'attendent à découvrir plus d'artefacts et de structures architecturales sous et à l'intérieur des tours.

Des experts vietnamiens et indiens ont commencé le 28 avril la restauration d'un complexe de tours A du sanctuaire de My Son, province de Quang Nam.
Photo : VNA/CVN

Durant la période de restauration des groupes de tours K, et H en 2017, des experts vietnamiens et indiens ont découvert un tunnel et un mur souterrains. Selon des experts, il s’agit le chemin où les membres royaux et des dignitaires religieux se déplaçaient durant des fêtes. En plus, ils ont mis à jour des objets précieux tels que statues de pierre de forme humaine et têtes de lion, ainsi que d'autres objets datant des XIe et XIIe siècles.

Le projet de restauration du patrimoine culturel de My Son est réalisé pendant cinq ans, soit de 2015 au 2021, d’un total de plus de 60 milliards de dôngs dont 50 milliards de dôngs financé par le gouvernement indien. Ces dernières années, la province de Quang Nam a mené à bien plusieurs restaurations avec l'aide d'organes du ressort central comme local et d'organisations internationales. Parallèlement, elle s'efforce d'améliorer la qualité des services touristiques pour attirer davantage de voyageurs, créant une ressource financière au service de la préservation du site.

Situé dans la province de Quang Nam (Centre), à 69 km au Sud-Ouest de la ville de Dà Nang, le sanctuaire de My Son est niché dans une belle vallée verdoyante appartenant à la commune de Duy Phu, district de Duy Xuyên. Avec ses 70 bâtiments en brique et en pierre construits entre les IVe et XIIIe siècles, My Son est un ensemble architectural remarquable. Comparable aux constructions les plus célèbres d’Asie du Sud-Est, le site a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis décembre 1999. Il fut, dans le passé, le lieu de culte principal du royaume du Champa. C’est là aussi que les tombeaux des rois ou membres de familles royales ont été construits. C’est l'un des plus grands sanctuaires religieux de l'hindouisme dans le Sud-Est asiatique.

Les tours, les temples et les tombes ont été principalement construits entre les VIIe et XIIIe siècles. Cependant, les fouilles montrent que les tombeaux des rois Cham ont été érigés à partir du IVe siècle et que le site comptait plus de 70 œuvres architecturales. Tout au long de son histoire, le sanctuaire de My Son a subi des destructions dues aux guerres auxquelles se sont ajoutés les outrages du temps. L’architecture des monuments reflète l’influence culturelle de l’Inde. La plupart des tours possèdent un toit pyramidal censé représenter le mont Meru - demeure des dieux du panthéon hindou. La tour principale est entourée de tours plus basses, toutes orientées à l’Est pour recevoir la lumière du soleil levant.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Vietnam Airlines participe à l’accélération du tourisme au Nord-Est Jeudi 4 juin, Vietnam Airlines a coopéré avec l’Association vietnamienne du tourisme (VITA) pour lancer un programme de stimulation de la demande touristique pour le Nord-Est du pays.